Tag Archives: TEST

[TEST] Forza Horizon 4 sur Xbox One X

Après avoir passé une bonne cinquantaine d’heures à piloter toutes sortes de véhicules en Grande Bretagne, je peux d’ores et déjà vous annoncer que ce Forza Horizon 4 sur Xbox One X vous fera vivre le frisson automobile ultime tant le titre de Playground Games est le plus complet, le plus beau et le plus bluffant jamais développé. Hé oui,… rien que ça !  :D 

Scénario : Forza Horizon 4 vous permet de vivre une expérience de pilotage unique dans un monde ouvert où les saisons changent de manière dynamique… Pour sa quatrième édition, Forza Horizon nous emmène au Royaume-Uni, entre les Highlands d’Ecosse et les vallées galloises (alors tenez bien votre gauche sur les routes), pour des courses toujours plus folles et désormais bercées par le rythme des saisons afin de devenir la Superstar Horizon ! 

Graphismes : Forza Horizon 4 est une incroyable réussite technique (mais genre vraiment un truc de dingue quoi!) ! Entièrement conçu pour une expérience 4K, cet opus vous en mettra plein les mirettes (mais genre vraiment un truc de dingue quoi!). Bref, c’est tout simplement le plus beau jeu de course jamais sorti. La modélisation des voitures est exceptionnelle, les paysages que nous offre la Grande Bretagne, qu’on soit en été, automne, hiver ou printemps sont tout simplement exceptionnels et d’une beauté à couper le souffle. Il n’est pas rare de s’arrêter entre 2 courses afin de profiter des panoramas que nous offre ce FH4 et prendre des photos de son bolide… Les conditions météorologiques et dynamiques, aussi bien de jour que de nuit sont bien évidemment de la partie et mettront à l’épreuve comme jamais votre bravoure et vos talents de pilote… La vitesse d’animation est au top, la fluidité jamais prise en défaut et la distance d’affichage incroyable. Il devient évident qu’aucun titre de course n’avait auparavant atteint un tel niveau. Pfiouuu, j’en suis encore sur le c** !

Jouabilité : Galette dans la console et manette en main, vous commencerez l’aventure par une belle introduction aux saisons dynamiques, histoire de vous montrez dès le début à quoi vous attendre ! Et croyez moi ça fait son petit effet ! Bref, ce 4ème opus de la licence ne déroge pas à la règle, Forza Horizon 4 se situe donc entre un jeu de course arcade et un jeu de « simulation » automobile pour celui qui le souhaite ! Il n’en reste pas moins que ce FH4 est un titre très accessible qui délivre un plaisir immédiat. Ce qui contentera autant les fans de jeux de courses qui ne veulent pas se prendre la tête avec les réglages et tutti quanti qu’à ceux qui ne jureront que par le côté simulation. Les différents véhicules proposent des sensations de conduite complètement différentes et proches de la réalité. Le fait de pouvoir adapter sa voiture à son style de conduite est un gros point fort du jeu, et du coup ne se coupe d’aucun public. Vous pourrez aussi customiser vos voitures préférées au garage, que ce soit pour leurs performances ou simplement de manière esthétique… mais pas que… car il vous sera également possible de personnaliser l’apparence de votre pilote grâce à un immense panel d’équipements que vous débloquerez au fil du temps. Alors moi j’vous l’dis les copains,… arpenter des dizaines de kilomètres dans un immense monde ouvert assis confortablement à bord d’une superbe Audi R8 est un véritable plaisir. <3

Durée de Vie : Vous allez en avoir pour votre argent ! Et autant vous dire que pour venir à bout de ce Forza Horizon 4 vous allez en passer des heures et des heures de conduites,… surtout si vous décidez de vous lancer dans les 100 % de complétion. Au programme, plus de 450 voitures à customiser et  à piloter tout en sachant qu’elles possédent pour chacune d’entre elles un arbre de compétence… S’ajoute à cela le mode campagne jouable seul ou en coopération, plus d’une dizaine de maison à acheter et de sites pittoresques à visiter, 15 trésors de grange à découvrir, une tripotée de radars, de zones de drift et de zones de vitesse pour vous amuser à péter les records des petits copains… et surtout un nombre incalculable d’épreuves, de cascades et de courses spectaculaires en tout genre réparties sur plus de 531 routes… Sans oublié le Forzathon Live !! Accessible à tout moment de la journée par les joueurs se baladant sur la carte et pouvant accueillir jusqu’à 12 joueurs,… Ce mode vous permettra pendant une quinzaine de minutes d’enchaîner, en équipe, le plus rapidement possible les différentes épreuves proposées afin de remporter des crédits à dépenser dans une nouvelle boutique appelée « Forzathon Shop » ! 

Bande Son : Intégralement en français, Forza Horizon 4 fait une fois encore honneur à la renommée de la série. La bande son est immersive et les bolides rugissent avec amour dans nos oreilles… Et les différentes radios présentent dans le jeu propose de la musique pour tous les goûts… Bref, il faut avouer que les développeurs ont sorti du lourd, du très lourd sur cet opus.

Conclusion : Forza Horizon 4 sur Xbox One X se positionne donc sans grande difficulté comme LA référence et met à l’amende tous les jeux de courses du passé et du présent ! Magnifique, accessible ou pointilleux pour qui le souhaite, FM4 (oui je me répète) vous fera découvrir le grand frisson de la course automobile grâce au jeu le plus complet, le plus beau et le plus authentique jamais réalisé… Sur ce moi j’y retourne… 8) GT : misterdream78

[TEST] Strange Brigade sur Xbox One

Après avoir passé des heures et des heures de jeu à défourailler de maléfiques créatures avec mes potes sur la dernière production de Rebellion, je peux enfin vous livrer mes quelques impressions sur ce Strange Brigade 8)

Scénario : Strange Brigade nous plonge en plein milieu des année 30. Alors que la reine sorcière Seteki, tombée dans les oubliettes de l’histoire, se réveille d’un sommeil de 4000 ans avec la ferme intention d’éradiquer le monde grâce à son armée terrifiante de monstruosités momifiées, vous et votre brigade (pour le moins étrange) allez devoir déjouer ses plans en explorant des ruines extraordinaires, en résolvant de dangereuses énigmes tout en défouraillant les hordes d’ennemis morts-vivants ! Brrr… ! Tout un programme n’est ce pas ?  :D

Graphismes : Plongé en plein cœur des années 30 dans une Egypte où le surnaturel est omniprésent, vous serez parachuté, vous et votre équipe, (c’est le cas de le dire) dans des environnements riches, variés, regorgeant de mille détails et de clins d’œil rappelant les folles aventures du célèbre aventurier : Indiana Jones. Vous serez donc amené à traverser les Tunnels de Ouadjet, la vallée cachée, la Cité Abandonnée, la Grande Pyramide, le village Damné, la Caverne Coupe Gorge, le Temple Imposant ainsi que le lieu de fouilles d’Harbin… Un vrai plaisir et on sent bien que l’équipe de développement a voulu nous en mettre plein les mirettes…

Jouabilité : Ici pas de chichi… La prise en main est immédiate et on défouraille dans la joie et la bonne humeur entre pote ! Une fois votre personnage choisi parmi les 5  proposés, vous pourrez vous lancer corps et âme dans d’immenses « arènes de combats » solo dans votre petit coin ou avec 3 autres potes (ce que je vous conseille très fortement). Bien évidemment pour un jeu où le but est d’éliminer de terrifiante créatures, Strange Brigade propose un arsenal qui ne pourra que vous satisfaire. Vous disposerez, pour commencer, de 4 armes basiques et passerez à la catégorie supérieure en terminant les niveaux et en récoltant le maximum d’or afin de le dépenser dans des armes plus efficaces ! Vous pourrez même optimiser votre armement grâce à des pierres d’amélioration cachées dans des coffres ornés de scarabées bleus. Ouvrez bien l’œil ! Il est également possible (voir même conseillé) de déclencher les pièges dispersés ici et là dans le décors afin d’obtenir une aide précieuse pour éliminer momies, minotaures, scorpions géants et bien d’autres encore, tous plus effrayants les uns que les autres,… par contre faites bien attention que vos coéquipier ne se trouvent pas à proximité de ceux-ci sous peine de les tuer par accident ! Ah oui j’oubliais… Il y a aussi des amulettes magiques qui confèrent des pouvoirs à vos persos…  :o) 

Durée de Vie : Je ne dois pas être très loin de la vingtaine d’heures de jeu (et je n’ai toujours pas récupérer tous les items) sur les 8 gigantesques « arènes » scénarisées que Strange Brigade propose… S’ajoute à cela un mode « Horde » permettant de tester vos capacités de survie (seul ou entre potes) en affrontant des vagues interminables de créatures maléfiques. Pour finir, le jeu offre un mode « Course au Score » où le but sera d’améliorer votre… score. Pour cela, vous devrez parvenir à la fin de votre niveau en un temps record en tuant les hordes d’adversaires, tout en accumulant un maximum de points. 

Bande Son : La bande originale de Strange Brigade contribue très fortement à l’immersion et à la réussite de l’ensemble du titre. La bande son est tout simplement géniale et est en concordance avec l’ambiance du jeu !  Quant aux bruitages des armes et des explosions, ils sont parfaitement parfaits comme nous le dirait le petit gars de la pub pour le calendos Lepetit !

Conclusion : Strange Brigade est une put*** de surprise ! Pour ma part, je ne pensais pas passez autant d’heures à m’éclater sur ce jeu (et c’est pas fini…)… Il est rythmé, le gameplay est efficace, la bande son vraiment sympa, et la durée de vie conséquente ! Alors si vous aussi vous avez envie de décompresser devant un jeu d’aventure captivant entre potes et qui défoule par la même occaz’ après une dure journée de boulot (ou pas), je ne peux que vous conseiller ce titre !

[TEST] VAMPYR sur XBOX ONE

Depuis l’annonce de Vampyr sur Xbox One, je me suis efforcé de ne regarder aucun trailers ou autres vidéos du jeu afin de garder l’entière surprise pour le jour de sa sortie. Développé par Dontnod Entertainment et édité par Focus Home Interactive, Vampyr nous propose d’incarner un… Vampire ! Bref,… c’est équipé d’un collier de gousses d’ail, d’un pieu en bois de chêne, d’un peu d’eau bénite et accompagné du prêtre de mon quartier que je me suis lancé « cœur et âme » dans cette nouvelle aventure… Après avoir esquivé quelques morsures, je peux enfin vous donner mes impressions sur ce titre qui a carrément vampiriser mon temps !  ^^) 

Scénario : Dans Vampyr vous incarnerez le docteur Jonathan Reid, un illustre chirurgien, spécialiste de la transfusion sanguine (non je déconne pas…), de retour dans sa ville natale de Londres délabrée et envahie par la grippe espagnole. Suite à une agression dont il ne se souvient plus, il devient malgré lui un vampire… Il lui faudra alors concilier son devoir de médecin et l’appétit vorace d’un vampire… Et oui, ce n’est pas évident de choisir entre sauver des vies et assouvir sa soif de sang pour survivre ! 

Graphismes : On ne va pas se mentir, le titre de Dontnod Entertainment ne vous pétera pas la rétine (surtout si comme moi vous venez de terminer God of War juste avant)…  même si le tout reste agréable à l’œil d’un presbyte… Vampyr repose sur un univers sombre et nous transporte au milieu de quartiers dévastés par la grippe… Vous y découvrirez l’ambiance oppressante de la ville de Londres qui ressemble à un ghetto avec des rues infestées de monstres ! Vous jouerez de nuit (forcément on y incarne un vampire), ce qui a le mérite de cacher un peu la misère… Mention spéciale à la modélisation des personnages que vous rencontrerez… Non j’déconne… !  :o) 

Jouabilité : La prise en main de ce Vampyr se fait sans mal. Ici on vous laisse le choix entre être un bon médecin de nuit et ainsi soigner et aider les citoyens de Londres ou alors de basculer du côté obscure en tuant et en absorbant le précieux sang des gens afin de pouvoir monter en puissance. Personnellement j’ai opté pour le premier choix pendant près de 15 heures, en pensant pouvoir finir le jeu sans tuer personne tout en réalisant quelques quêtes annexes ici et là… Mais,… Cela m’a vite refroidi face à la difficulté de certain Boss. Alors pour plus de facilité, j’ai donc décimé l’intégralité de la population transformant ainsi les quartiers sécurisés en zones hostiles ! Il est important de bien choisir les pouvoirs de votre Vampire, en achetant diverses améliorations grâce à l’XP que vous remporterez en effectuant telle ou telle action (et bien + en suçant le sang des gentils citoyens)… Vous pourrez également acheter ou trouver des armes et pourrez même les améliorer avec certaines pièces. C’est essentiel pour éradiquer la vermine et les chasseurs de vampires !

Durée de Vie : Comptez une bonne vingtaine d’heures pour venir à bout de l’aventure. Un peu plus si vous décidez de retrouvez tous les objets à collectionner et un peu moins si vous décidez de tuer tout le monde comme un sauvage… Ce qui serait bien dommage tant l’écriture des personnages est excellente et les quêtes annexes intéressantes ! Bon après j’dis ça mais comme écrit plus haut, j’ai tenu une bonne 15 d’heures avant de mordre et de sucer le sang de chaque citoyens… Ce qui m’a permis de devenir un puissant vampire et de défourailler tout ce qui bouge avec beaucoup plus de facilité !

Bande Son : Les bruitages et les thèmes musicaux, composés par Olivier Derivière, sont parfaits et l’ambiance globale est immersive ! Certains morceaux donnent la chair de poule ! Brrrr !

Conclusion : Hormis des graphismes datant du siècle dernier (oui bon j’abuse un peu lol), ce Vampyr est au final une superbe surprise ! On se retrouve face à un jeu d’atmosphère où l’ambiance malaisante règne à chaque coin de rue ! J’ai passé un très bon moment en compagnie du Docteur Reid et je compte bien, d’ici quelques temps, recommencer l’aventure en épargnant tous les Londoniens que je rencontrerai ! Je vous conseille tout de même d’attendre une petite baisse de prix avant de franchir le pas, une quarantaine d’euros me parait être un bon prix ! 

Et vous ? Quel genre de vampire serez-vous ? Sauveteur ? Prédateur ?  ^^) 

[TEST] Onrush sur Xbox One

Développé par Codemasters, ONRUSH est un jeu de course bourré d’action et orienté arcade sorti en ce beau début du mois de juin sur Xbox One… ! J’ai donc passé une bonne semaine à piloter sur des circuits complètement ouf et je peux enfin vous donner mes impressions sur ce jeu de courses pas comme les autres… ! Alors, attachez vos ceintures, enfoncez la pédale de votre accélérateur et accrochez-vous à votre canapé… Le test c’est maintenant… et ça va secouuuuuuuer !  :p 

Scénario : Dans ONRUSH pas la peine de chercher… il n’y a pas de ligne d’arrivée ! Dans ce jeu de course à 6 contre 6 complètement déjanté, tu fonces, tu déglingues tout sur ton passage et tu détruis les participants de l’équipe adverse pour espérer remporter la victoire  ! Tout un programme n’est ce pas ? ^^

Graphismes : ONRUSH est d’une fluidité irréprochable, les sensations de vitesses sont bien maîtrisées et les crash spectaculaires ! L’animation est d’une rare qualité, les effets de lumière saisissants, les environnements sont riches et variés et les cycles jour/nuit s’accordent parfaitement avec les effets météos qui viennent corsés notre visibilité lors de nos courses effrénées. On ressent clairement que l’ensemble des circuits a été pensé pour nous procurer de l’amusement et du Fun en veux-tu en voilà de part ses tremplins et ses routes extra larges jonchées d’obstacles en tout genre ! ONRUSH possède un mode photo très complet et mettre en scène ses meilleurs moments et ses plus belles éliminations est un réel plaisir.

Jouabilité : La prise en main et le plaisir sont immédiats… un doigt sur la gâchette pour accélérer, et un autre pour utiliser votre RUSH (turbo si vous préférez)… C’est simple et rapide  :o) (Et les freins ? Hein … quoi ? Oubliez ça…) ! ONRUSH ne fait pas dans le jeu de course classique ! En effet, le titre de Codemasters propose une vision complètement inédite du genre en mettant en avant le jeu en équipe tout en faisant l’impasse sur la traditionnelle ligne d’arrivée ! Ici les éliminations sont au centre de l’expérience de ce jeu course complètement déjanté et vous serez toujours assuré d’être au cœur de l’action car à chaque fois que vous vous ferez exploser ou aurez du retard sur les autres concurrents, le jeu vous ramènera après quelques secondes dans l’action… vous serez ainsi toujours au milieu des combats… et vous pourrez immédiatement chercher à vous venger ! Mais pour espérer remporter la victoire, vous devrez unir vos forces avec vos équipiers en exploitant les différentes classes de véhicules, chacune disposant de ses propres forces et capacités : 

Blade

  • Rush Firewall : utilisez-le pour laisser derrière vous un sillage de flammes
  • Compétence Crashbang : aveuglez vos adversaires grâce à vos pierres tombales
  • Capacité Tumbler : gagnez du RUSH immédiatement après un salto avant ou arrière

Outlaw

  • Rush Drain : utilisez-le pour drainer le turbo de tous les adversaires à portée
  • Compétence Slam : provoquez une onde de choc après un atterrissage lourd qui rendra les ennemis proches vulnérables
  • Capacité Show-Off : gagnez du RUSH directement après une cascade

Vortex

  • Rush Turbulence : utilisez-le pour laisser dans votre sillage une traînée de turbulences
  • Compétence Touchdown : profitez d’atterrissages turbo plus efficaces
  • Capacité Spiral : gagnez du RUSH en effectuant des tonneaux

Charger

  • Rush Bulldoze : dégagez tous les adversaires sur votre passage avec un effet plus puissant
  • Compétence Airstrike : profitez d’un magnétisme amélioré lors des attaques aériennes
  • Capacité Daredevil : gagnez du RUSH en roulant près de vos adversaires

Interceptor

  • Rush Rampage : remplissez votre jauge à chaque élimination successive
  • Compétence Surge : disposez d’un turbo initial plus puissant, mais plus coûteux
  • Capacité Pinpoint : gagnez du RUSH en frôlant les obstacles et adversaires

Dynamo

  • Rush Energize : utilisez-le pour fournir un turbo à vos coéquipiers proches
  • Compétence Restock : lâchez un bonus turbo utilisable par vos coéquipiers
  • Capacité Unite : gagnez du RUSH en roulant près de vos coéquipiers

Titan

  • Rush Blockade : utilisez-le pour lâcher des barricades qui ralentissent vos adversaires
  • Compétence Shield : procurez à vos coéquipiers proches un bouclier qui les protège
  • Capacité Impact : gagnez du RUSH directement après avoir éliminé un adversaire

Enforcer

  • Rush Blackout : utilisez-le pour aveugler tout adversaire qui vous suit
  • Compétence Shutdown : foncez dans vos adversaires pour désactiver leur turbo
  • Capacité Bully : gagnez du RUSH après avoir éliminé des adversaires IA 

Durée de Vie : Difficile à dire pour le moment ^^ ! Je n’ai pas lâché le jeu depuis que je l’ai reçu (malgré mes autres nombreux tests que j’ai en attente…)… J’enchaîne parties multi sur parties multi en alternance avec le mode solo rempli d’épreuves et de tournois. Il y avait bien longtemps que je ne m’étais pas autant amuser sur un jeu de course… D’ailleurs, c’est typiquement le genre de jeu où l’on se dit : Allez une dernière partie et j’arrête… et qui bien évidemment ne nous fait pas décrocher ! 

Le jeu dispose de 4 modes de jeu : 

  • Countdown, où il faudra franchir les portes à toute berzingue afin d’éviter de voir notre chrono tombé à 0.
  • Lockdown, vous demandera de « capturer » une zone mobile et restreinte. 
  • Overdrive, vous obligera à prendre des risques afin de gagner du turbo et donc de précieux points !
  • Switch, vous proposera de vous lancer à la poursuite de vos adversaires en évitant de vous cracher ! Vous aurez le droit à 3 essais et à chaque fois vous passerez à la catégorie de véhicule suivant. Pour remporter la victoire il faudra que l’équipe adverse utilise tous ses switchs,… 

A savoir qu’à l’heure où j’écris ces quelques lignes, le mode avec classement n’est toujours pas disponible et je n’ai donc aucune idée de ce qu’il nous réserve…

Bande Son : Vous allez en prendre plein les esgourdes ! La bande sonore d’ONRUSH dispose d’une bibliothèque de morceaux bien kiffants ! Le tout est excellent, dynamique et s’adapte en fonction de l’action ! En effet, le type de morceau, son rythme et son volume change en temps réel, pour parfaitement vous accompagner lors de vos courses poursuites !

Conclusion : ONRUSH met en avant le jeu en équipe, propose des modes de jeu vraiment bien pensés et nous offre une vision totalement inédite du jeu de course ! C’est rafraîchissant, fun et sans prise de tête et l’amusement se fait ressentir dès les premières minutes ! Alors n’hésitez pas si vous voulez vous pouvez me rejoindre, histoire de se faire 2 ou 3 parties bien sympa ! (mon GT : misterdream78)

[TEST] FAR CRY 5 sur Xbox One

Notre Père, qui es dans le Montana, que ton nom soit sanctifié, que ton règne vienne, que ta volonté soit faite sur terre, sur mer et dans les airs. Donne-nous aujourd’hui nos pains (dans la gueule) de ce jour. Pardonne-nous nos offenses, comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensés. Et ne nous laisse pas entrer en tentation mais délivre-nous du bien ! Amen !… La prière étant terminée, nous allons pouvoir commencer le test du nouvel opus de la série Far Cry qui aime tant nous faire voyager. En effet, après les immenses plaines d’Afrique, l’Himalaya, les îles paradisiaques du Pacifique ainsi qu’un merveilleux détour dans la préhistoire, Ubisoft nous invite cette fois-ci dans les montagnes rocheuses et les grandes plaines du Nord des Etats-Unis !  ;) 

Scénario : Dans Far Cry 5, votre mission sera, si vous l’acceptez (en même temps vous n’aurez pas trop le choix étant donné que vous venez de débourser 69€, ça serait con de ne pas y jouer ^^), d’incarner le nouveau shérif junior de la ville (fictive je précise) d’Hope County et de mettre un terme au culte de fanatiques survivalistes guidés par le prophète Joseph Seed. Autrement dit, éradiquer cette put*** de secte située dans le Montana et aider les habitants pris au piège et séparés du reste du monde à cause de ces cinglés ! Bref, Bienvenue à Hope County dans le Montana !  :D  

Graphismes : Mes biens chers frères, mes biens chères sœurs… j’ai quelque chose à vous dire ! Ce nouvel opus de la série des Far Cry est comme ces prédécesseurs, c’est à dire : S-U-P-E-R-B-E ! Cette fois ci, le titre d’Ubisoft nous transporte dans les montagnes rocheuses et les grandes plaines du Montana ! Hummm… Arrêtez-vous un instant et respirer moi ce bon bol d’air frais… ♪♫ La licence étant toujours constituée d’immenses espaces, le Montana est un terrain de jeu parfait pour exprimer cette proximité avec la nature… Bon trêves de quiétude, ici, vous n’êtes pas là pour faire du tourisme (quoi que parfois…) mais pour combattre la secte du prophète Joseph Seed  dans des environnements, vastes, riches, variés et surtout (je le répète encore) MAGNIFIQUES ! Il m’arrive très souvent de m’arrêter entre 2 missions afin de chasser, de pêcher et de contempler les paysages que nous offre Hope County pendant les quelques moments d’accalmie… Le niveau de détail est sacrément élevé et la profondeur de champ est importante. La flore danse naturellement bercée par le vent et la faune est particulièrement diversifiée. Bref, le dépaysement est total ! 

Jouabilité : Contrairement aux précédents opus de la série, Far Cry 5 vous permet, avant de débuter votre aventure, de créer votre personnage… C’est sympa mais cela n’apporte rien au niveau du gameplay ! Une fois cette étape terminée, vous serez plongé en plein cœur du Montana après une introduction complètement ouffissime ! Le titre d’Ubisoft nous offre une totale liberté dans notre façon de jouer et dans notre approche à appréhender certaines situations ! Vous pourrez vous la jouer solo ou en coopération avec un autre joueur dès la fin du « tutoriel ». A savoir que le poto qui rejoindra votre partie ne verra pas sa progression sauvegardé au niveau des missions principales,… dommage, seul l’argent, l’intégralité de l’expérience gagnée et les objets collectés dans l’inventaire, à l’exception des objets de quêtes seront sauvegardés pour lui… M’okay, passons… ! Pour mener à bien vos missions, un arsenal très complet vous sera proposé et vous pourrez ainsi créer votre propre paquetage en choisissant les armes qui vous conviennent le mieux. Toutes les armes de base possèdent différentes configurations de combat et vous pourrez achetez pour quelques dollars les pièces de celles-ci afin de les personnaliser (silencieux, chargeurs, skins,…) ! De nombreux gadgets seront également de la partie (grenades, C4, potions,…) et vous pourrez même demander un coup de main à un rebelle (voir même deux) dès qu’une envie pressante d’action se fera ressentir ! Comme tout bon Far Cry qui se respecte, nous sommes encore une fois poussé à l’exploration et pour vous aider à vous déplacer dans cette belle et grande carte, vous pourrez utiliser tout un tas de véhicules (terrestre, aérien et maritime),… Un arbre de talent sera également disponible et celui-ci vous permettra de vous rendre plus fort lors de votre aventure. Pour pouvoir débloquer ces capacités vous gagnerez des points, notamment en réalisant des défis, et vous pourrez ainsi les utiliser pour déverrouiller ceux que vous jugerez les plus utiles. Pensez également à chasser les animaux pour récupérer leurs peaux et pêcher pendant les moments calmes afin de vous faire un peu d’argent et pour débloquer quelques points. 

Durée de Vie : Comptez une bonne vingtaine d’heures de jeu pour terminer l’histoire (si vous ne vous attardez pas sur les quêtes annexes)… Et comptez le double si vous souhaiter profitez de la totalité de l’aventure que nous offre ce Far Cry 5. Pour ma part, il m’aura fallu un peu plus de 40 heures de jeu pour débloquer les fameux 1000G. S’ajoute à cela le mode « Far Cry Arcade« . Seul, avec vos potes ou même contre eux (jusqu’à deux équipes de 6 joueurs), ce mode de jeu palpitant où les possibilités ne connaissent aucune limite vous fera découvrir une infinité d’expériences Far Cry créées par une communauté de créateurs. Par rapport à un éditeur de carte traditionnel, la force de ce mode réside notamment dans la variété des ressources graphiques mises à disposition. En effet, Ubisoft propose non seulement des éléments issus de la licence Far Cry mais a également fait appel à des jeux comme Watch Dogs ou encore Assassin’s Creed pour varier les créations de cartes ! Bref, de quoi vous occuper pendant de très longues heures…

Bande Son : L’immersion est complète ! Il m’arrive même parfois de m’arrêter en pleine brousse, de fermer les yeux et d’écouter la nature chantée… Put*** on s’y croirait ! Bref… Les doublages sont en français, les bruitages des armes et des explosions sont plus que convaincants et les thèmes musicaux font leur travail avec beaucoup de talent… Normal me direz vous… quand on sait que c’est Dan Romer (réputé pour ses compositions sur Beasts of the Southern Wild ou Beasts of No Nation, et pour avoir produit « Say Something », un single primé aux Grammy Awards, ainsi que le tube international « Treat You Better ») qui a été sollicité pour créer l’ambiance musicale de cet opus !

Conclusion : J’ai été séduit par ce Far Cry 5 du premier succès déverrouillé jusqu’au dernier grâce à sa réalisation artistique plus que soignée, son gameplay aux petits oignons, ses très nombreuses heures de jeu entre potes (si vous n’avez pas d’amis, mangez un Curly) et son ambiance immersive à souhait (malgré un mode coopération en dessous de ce que je pouvais espérer)… C’est donc sans surprise que Far Cry 5 s’impose comme un incontournable à posséder ! Sur ce,… j’y retourne et qui m’aime me suive…  (GT : misterdream78)  8) J’attends maintenant avec une certaine impatience les DLC : Hours of DarknessLost on Mars et Dead Living Zombies qui s’annoncent déjà complètement barrés !  :D 

design downloaded from free wordpress templates | free Hd wallpapers | free website templates download