Category Archives: XBOX ONE

[TEST] SONIC COLOURS: ULTIMATE sur XBOX ONE

Sonic Colours: Ultimate est la toute nouvelle aventure de notre petit hérisson bleu préféré (en même temps vous en connaissez d’autre ?) sur Xbox One ! Bien qu’il s’agisse du remaster d’un titre sorti en 2010 sur Nintendo DS et Nintendo Wii, c’est une totale découverte pour ma part étant donné que je n’ai jamais joué à cet épisode à l’époque ! Nous allons donc voir dans ce test si cet opus de Sega n’échappe pas à la règle en nous proposant de profiter d’une action effrénée et sans temps mort… ! Yeah !

Scénario : L’infâme, que dis-je, l’ignoble Dr. Eggman a construit un parc d’attractions interstellaire immense qui abrite des pistes et manèges aussi colorés que déjantés. Le bougre, l’alimente en asservissant des aliens capturés, les pauvres « Wisps ». Bien évidemment, notre bon Sonic ne compte pas laisser ce crime impuni et fera tout son possible pour les libérer même si cette nouvelle aventure ne sera pas de tout repos !  

Graphismes : Dans Sonic Colours: Ultimate vous n’aurez, pour la plupart du temps, pas trop l’occasion d’admirer les sublimes paysages tout en couleur qu’offre le titre… Le but étant d’enchaîner et de terminer les niveaux le plus rapidement possible. Néanmoins l’univers de cet opus est très agréable à l’œil, il regorge de détails et est coloré à souhait (bon en même temps le jeu s’appelle Sonic Colours…). Nous nous retrouvons dans l’esprit de la licence et dans l’ambiance qu’un Sonic peut offrir. L’animation est au top et d’une fluidité à toute épreuve (je m’éclate toujours autant à prendre les boucles à toute berzingue) ! 

1

Jouabilité : Ici pas de grosses surprises par rapport aux précédents volets, on court, on glisse et on roule à toute vitesse, puis on saute et on attaque quand cela est nécessaire. Si vous trouvez que l’hérisson ne va pas assez vite, vous pourrez toujours utiliser le boost pour tout exploser sur votre passage… Faire preuve de dextérité sera la clef de la réussite ! Toutefois, si vous décidez de récupérer tous les anneaux et les pièces rouges de chaque niveau vous n’aurez pas d’autre choix que de ralentir la cadence ! Tiens, parlons un peu des Wisps,… Ces petits aliens tout mignons pourront aider notre ami bleu en lui offrant de nouvelle aptitudes au fur et à mesure de l’aventure. Vous pourrez par exemple creuser dans le sol, escalader les murs ou encore atteindre certaines zones spécifiques… Il faudra d’ailleurs revenir sur de nombreux niveaux afin d’y découvrir tous les secrets et ainsi obtenir le 100% ! Ah, j’allais oublier, dans Sonic Colours: Ultimate, l’ami Tails sera là pour vous sauver en cas de chute, mais il faudra au préalable trouver des vies cachées ici et là… 

2

Durée de Vie : Comptez 7 heures de jeu (en ligne droite sans s’attarder sur la récolte d’anneaux, de pièces rouges et autres obtentions de médailles S…) pour terminer l’aventure, à travers une quarantaine de niveaux répartis dans 6 mondes ! S’ajoute à cela des défis en veux tu en voilà et un système de scoring basé sur le temps de parcours du niveau, du nombre de tentatives et du nombre d’anneaux récoltés (histoire de se la péter au près des copains)… Donc si vous chercher absolument le 100%, vous devrez rajouter quelques heures de plus ! Pour terminer, un mode de jeu vous permettra d’affronter Metal Sonic lors de courses complètements folles ! Pour être honnête, ça ne casse pas trois pattes à un canard mais ça a le mérite d’exister ! ^^

Bande Son : Les musiques entraînantes et les différents bruitages font le job ! Rien à redire au niveau des dialogues si ce n’est que je ne peux pas m’encadrer la voix FR de Sonic… (désolé c’est au dessus de mes forces…).

4

Conclusion : Sonic Colours: Ultimate est beau, fluide et met encore une fois notre dextérité à dure épreuve. C’est un vrai plaisir de retrouver notre petit hérisson bleu à chaque nouvel épisode et ce depuis le tout premier sorti sur Master System. Certes la durée de vie peut paraître faible mais au vue du prix qu’il est vendu, cela est tout à fait pardonnable ! ;) 

[TEST] Aliens: fireteam elite sur Xbox Series X

Les hordes d’aliens à dézinguer sont de sorties dans Aliens: Fireteam Elite sur Xbox Series X ! Accompagné de deux autres potes et après avoir mené à bien nos différentes missions, je peux enfin vous donner mes impressions sur ce nouvel opus signé Cold Iron Studios. Restez bien vigilant pendant toute la durée du test, car comme vous le savez, dans l’espace, personne ne vous entendra crier… 

Scénario : 2202… Un mystérieux appel de détresse redirige votre unité d’assaut maritime vers le LV-895 dans les colonies extérieures, où des légions xénomorphes mortelles, des secrets d’entreprises cachés et d’anciennes ruines extraterrestres attendent votre arrivée. Accompagné par deux autres joueurs ou par les androïdes Alpha et Beta (si tu n’as pas d’amis), vous devrez contenir et faire face aux vagues inexorables des terrifiants Xénomorphes et aux Synthétiques de la Weyland-Yutani… Bref, on ne va pas se mentir, le pitch on s’en tape un peu… Nous tout c’qu’on veut c’est défourailler dans la joie et la bonne humeur !  ;) 

Graphismes : Fidèle aux films de Ridley Scott, James Cameron ou encore David Fincher, ce Aliens: Fireteam Elite sur Xbox Series X est une parfaite réussite graphiquement parlant ! On apprécie toujours autant cet univers, cette ambiance et les environnements propres à cette saga même si ici le côté horrifique, à proprement parlé, n’est pas du tout le but recherché. Le titre de  Cold Iron Studios regorge de mille détails, les jeux d’ombre et les effets de lumière sont irréprochables et s’accordent parfaitement aux effets visuels qui sont tout simplement magnifiques. Ici pas de cinématiques ni de longs échanges pour temporiser l’action,… Pas de temps mort, on fonce et on tire dans l’tas !

Jouabilité : Aliens: Fireteam Elite vous permet, avant de débuter votre aventure et de défourailler tout ce qui bouge, de créer votre propre marine colonial,…Vous pourrez ainsi choisir sa classe parmi les cinq proposées (mitrailleur, démolisseur, technicien, docteur et éclaireur), sachant que chacune d’entres elles dispose de ses propres spécificités et de son propre armement. A chaque fin de partie vous obtiendrez de l’expérience et des crédits, qui vous permettront d’acquérir de nouvelles armes ou d’améliorer votre arsenal en y ajoutant divers accessoires tel qu’un viseur, un chargeur et bien d’autres choses encore… 

Manette en main, on a la très grande sensation de se retrouver face à une sorte de Gears of War à la sauce Aliens, à la seule différence c’est qu’ici, le système de couverture ne sert pas à grand chose, sachant que la très grande majorité des ennemis se jetteront sur vous pour vous fighter au corps à corps… Du coup pas vraiment moyen de profiter de l’environnement pour y établir des stratégies d’attaques ! On avance on tire dans l’tas, on fait le plein de munitions et on remet ça ! Pour se défouler, il n’y a rien de mieux ! Vous allez vite vous rendre compte que ce Fireteam Elite est vraiment pensé pour la coopération et non pour vous la jouer solo avec vos 2 potes Androïdes, Alpha et Beta. Une équipe composée de classes variées (par pitié pensez à avoir un médecin parmi votre trio de choc, croyez moi, cela vous rendra service dans bien des situations) et une bonne communication est primordiale si vous souhaitez vous en sortir face aux hordes Xénomorphes, surtout dans certains niveaux de difficultés choisis ! 

Durée de Vie : Comptez une bonne dizaine d’heures de jeu entre potes pour terminer la campagne principale… Oui je dis bien « entre pote » ! Car si vous décidez de jouer seul dans votre coin, l’aventure vous paraîtra bien fade et vous risquerez de décrocher très vite. Car oui, Aliens: Fireteam Elite est vraiment pensé pour jouer en coop’ et non pour vous amuser en solo… Vous pourrez rejouer encore et encore les mêmes missions pour trouver tous les collectibles dispersés un peu partout dans les niveaux, mais également de remporter de l’expérience et des crédits pour booster au max vos marines afin de vous attaquer au niveau de difficulté supérieur ! S’ajoute à cela un « mode Horde » qui vous demandera de survivre à des vagues d’ennemis jusqu’à crever. A noter que les développeurs nous promettent des updates réguliers,… à suivre… 

Bande Son : Ambiance garantie ! On retrouve ici tout ce qui fait le charme de cette saga si populaire… L’immersion est complète,… bienvenue en enfer ! Les effets sonores, les bruitages des armes et des explosions sont incroyables et les thèmes musicaux font leur travail avec beaucoup de talent… Les cris de la Reine Xénomorphe vous glaceront le sang ! Brrr… ! Dommage en revanche que les doublages ne bénéficient pas de version FR.

Conclusion : Aliens: Fireteam Elite est une vraie surprise et un excellent titre malgré une durée de vie un peu faiblarde,… mais néanmoins très abordable niveau prix. Très agréable et respectueux de la saga Aliens techniquement parlant, la campagne, jouable en solo ou en coopération (de préférence), vous tiendra en haleine une bonne dizaine d’heures. S’ajoute à cela le « mode Horde » afin de prolonger un peu l’amusement ! Sur ce,… j’y retourne et qui m’aime me suive…  (GT : misterdream78)  8)

[TEST] Big Rumble Boxing: Creed Champions sur Xbox One

Tin tin tin tin tintin tin tin ♪♫♪♫ … Tin tin tin tin tintin tin tin ♪♫ … Tin tin ♪♫♪♫ (t’as reconnu ? … non c’est pas du Renaud) ! Avec un peu d’imagination, vous aurez bien entendu reconnu le début du générique de Rocky ! Non ?,… Bref,… Depuis l’annonce de ce Big Rumble Boxing: Creed Champions sur Xbox One, je me suis efforcé de ne regarder aucun trailers ou autre vidéo de gameplay afin de garder l’entière découverte du titre de Survios manette en mains ! Alors, après avoir combattu avec les plus grands boxeurs de cette saga mythique, je peux enfin vous donner mon ressenti complet sur ce jeu !  8) 

Scénario : Big Rumble Boxing : Creed Champions est un jeu de boxe de type arcade (il est très important de le souligner) dans lequel vous pouvez vous battre contre des légendes de l’univers Creed et Rocky ! En vrai on s’en tape un peu du scénar’, nous on veut juste se fighter. ^^

Graphismes : Le titre de Survios adopte un style complètement « cartoonesque », ce qui colle parfaitement avec le côté arcade du jeu ! L’ensemble des boxeurs est vraiment bien réalisé même si j’ai un peu de mal avec les traits du visage de notre étalon italien… pour le reste du casting c’est du tout bon ! Vous n’aurez aucun mal à reconnaitre les légendes de cette saga que tout le monde se doit de connaitre ! Vous serez donc amener à combattre dans différentes arènes de boxe remplies d’un public en folie et parfois même dans des rues malfamées complètement désertes, voir même en plein désert sous un soleil de plomb ! La réalisation globale de ce Big Rumble Boxing est une parfaite réussite, les effets visuels sont vraiment très convaincants et les animations le sont tout autant. 

Jouabilité : Ding ♫ ! Ding ♫ ! La cloche retentit et le combat commence ! Les contrôles sont intuitifs et la prise en main est immédiate ! On est sur un jeu 100% arcade et on le ressent dès les premières secondes ! En bref, vous prenez la manette, vous cognez… le plaisir est instantané ! Bien évidemment, le jeu ne se résume pas à mitrailler les touches de sa manette bêtement et d’attendre de voir qui tombera le premier ! Il est en effet possible de se rendre dans le mode entrainement afin de s’essayer à quelques techniques d’usages pour parfaire les enchainements et devenir le roi du Ring ! Chaque combattant a ses points forts et faibles, par exemple un boxeur ultra musclé infligera de lourds dégâts à chaque coup touché tandis qu’un maigrichon sera beaucoup plus rapide dans ses gestes … Bref, vous avez compris le délire… 

Une fois prêt et bien entrainé, vous remarquerez qu’à force de frapper votre adversaire avec des coups plus ou moins puissant, une barre située sur le bas gauche de l’écran se remplira au fur et à mesure des coups que vous porterez à votre adversaire… Il s’agit de la jauge de « Super » ! Une fois pleine, elle vous permettra de déclencher une attaque ultra puissante et d’infliger de lourds dégâts en appuyant tout simplement sur la gâchette gauche ! Mais attention, cette attaque peut être stoppé nette, voir même se retourner contre vous si le boxeur d’en face déclenche la sienne au bon moment ! Il y a bien évidemment une barre d’endurance située en dessous de votre barre de vie, qui se videra plus ou moins vite selon le mode de difficulté que vous aurez choisi ! En résumé, le gameplay de ce Big Rumble Boxing est vraiment bien pensé pour prendre du plaisir instantanément entre amis et famille. 

Durée de Vie : Big Rumble Boxing : Creed Champions propose deux modes de jeu ! Le mode versus permet d’en découdre immédiatement avec un ami ou l’IA en partie locale. Etttttttt non… pas de mode multi-joueurs en ligne ! Non sérieusement, je ne déconne pas… Le mode Arcade quant à lui, permet de connaitre les récits légendaires de chaque boxeurs et vous permettra également de débloquer dix autres personnages ainsi que des tenues alternatives ! Vous aurez, à la suite de ça, un total vingt boxeurs jouables ! Ce qui est plutôt pas mal. Il faudra d’ailleurs, compter une douzaine d’heures pour tout débloquer. Lors de vos combats, vous remarquerez qu’il vous sera possible d’accéder à des modes d’entrainements où il faudra par exemple courir sur un tapis roulant, cogner dans un sac de frappe ou de la barbaque ou encore vous améliorez au niveau des esquives avec le beau Rocky… Cela permet de varier les plaisirs et de faire une petite pause entre deux ou trois combats afin de gagner des points qui vous serviront… A RIEN…  

Bande Son : Rising up, back on the street ♫♪ Did my time, took my chances ♫♪♫♪ Went the distance, now I’m back on my feet ♫♪ Just a man and his will to survive ♫♪♫♪♫♪… Des frissons… ! Vous l’aurez compris ce Big Rumble Boxing nous régale avec les plus célèbres thèmes musicaux de la saga Rocky et des doublages en anglais officiels ! 

Conclusion : Accompagné d’un casting unique de personnages, tels qu’ Adonis Creed, Rocky Balboa, Apollo Creed, Ivan et Viktor Drago, Clubber Lang et bien d’autres ce Big Rumble Boxing: Creed Champions sur Xbox One vous procurera un plaisir immédiat avec son côté arcade assumé à 100% ! Le seul gros (et important) reproche qu’on pourra lui faire, c’est de ne proposer aucun mode de jeu multi-joueurs en ligne ! Sur ce j’y retourne, les 1000G sont au bout de mes gants de boxe !  :p 

[TEST] Necromunda: Hired Gun sur Xbox Series X

Développé par le studio français Streum On (stre-mon, monstre,… t’as compris ? héhé ), Necromunda: Hired Gun sur Xbox Series X vous transporte en pleine licence Warhammer 40 000. Très fortement inspiré du célèbre Doom, nous allons voir un peu ce que donne ce FPS ultra nerveux manette en main ! 

Scénario : Dans Necromunda: Hired Gun, vous embarquerez en plein milieu d’un univers extrêmement violent au cœur d’un des mondes les plus sordides de Warhammer 40,000 ! Dans la peau d’un chasseur de prime, vous plongerez dans les profondeurs de Necromunda, un monde impitoyable gouverné par le crime et la corruption… Autant vous le dire direct, ça va défourailler dans tous les coins pour empocher les primes !

Graphismes : Tiens un nouveau Doom… Voici ce qui m’a traverser l’esprit en démarrant l’aventure ! Puis plus les heures de jeu passaient, plus je me disais que le titre de Streum On n’égalera pas le maitre sur un point graphiquement parlant ! Attention, je n’ai pas dit que le jeu était laid pour autant ! Hired Gun nous transporte dans un cadre aride et hostile où les différents environnements respectent parfaitement l’univers Warhammer 40 000. Les lieux que vous traverserez durant vos périples dans le monde criminel de Necromunda sont vastes, variés et sanglants à souhaits… On pourrait presque sentir la puanteur et l’odeur de rouille de certains endroits à travers notre écran ! En bref, le jeu ne fait pas dans la dentelle ! 

Jouabilité : Accompagné de votre cyber-clébard, qui vous aidera et vous suivra jusqu’au bout du chaos, notre chasseur de primes est un vrai guerrier ! Il peut courir sur les murs (tout en tirant si vous le souhaitez), faire des doubles sauts, glisser, esquiver les tirs adverses, défoncer ses ennemis au corps à corps,… et… même utiliser un grappin afin d’atteindre les plateformes les plus hautes, se faire la malle lorsque vous êtes submergés par des hordes de fous furieux ou encore faire sauter les boucliers de vos ennemis… Une dinguerie ! Necromunda: Hired Gun brille par la richesse de l’arsenal proposé ainsi que par les nombreux choix de customisations et d’améliorations de vos équipements, armes et même de votre cleps ! Mais toutes ces options ne seront disponibles qu’entre 2 missions, à condition, bien évidemment, d’obtenir assez de crédits pour les débloquer. Hired Gun emprunte de nombreux éléments au monde des RPG et les intègre brillamment à son gameplay. Comme vous l’aurez compris, le jeu est très nerveux et ne laisse que très peu de temps mort ! En effet, ici pas de couverture pour vous cacher ni de pause à la « Call of » pour vous régénérer lorsque vous avez subi des dégâts. Ce qui vous oblige à enchainer les kills pour faire le plein de santé ! 

Durée de Vie : Comptez une bonne douzaine d’heures de brutalité pour boucler la campagne principale de ce Necromunda: Hired Gun ! S’ajoute à cela de nombreuses missions secondaires et de nombreuses options de customisations ! Il manque malheureusement un mode de jeu multi-joueurs pour gonfler un peu plus la durée de vie du jeu ! Quoi qu’il en soit, le titre est un bon défouloir et on ne voit pas le temps passer manette en main ! Il est tout de même important de souligner que le titre est vendu moins d’une quarantaine d’euros !

Bande Son : Les thèmes musicaux contribuent FORTEMENT à l’immersion de l’ensemble du titre. La bande son est tout simplement géniale et s’accorde parfaitement avec l’ambiance du jeu ! Du bon gros SON qui pète les oreilles lorsque l’on massacre les hordes de démons ! Il est très important de souligner que les doublages sont en français et que les bruitages des armes et des explosions sont plus que convaincants. 

Conclusion : On ne va pas se mentir, le titre n’est pas parfait sur toute la ligne mais fait très bien le job, surtout pour un prix très attractif (moins d’une quarantaine d’euros) ! Personnellement j’ai pris énormément de plaisir à poser mon cerveau le temps d’une partie et de défourailler tout ce qui se mettait en travers de mon chemin ! A ne pas douter que les passionnés de l’univers de Warhammer 40,000 et les amateurs de FPS en général trouveront plaisir à parcourir les profondeurs de Necromunda !

[UNBOXING] SPACE JAM : A NEW LEGACY XBOX CONTROLLERS

Hello les amis ! Aujourd’hui, je vous propose, à travers cette vidéo, un déballage des 3 magnifiques manettes XBOX « Space Jam: A New Legacy » ! Quelle est votre préférée ?? ^^

design downloaded from free wordpress templates | free Hd wallpapers | free website templates download