Tag Archives: XBOX ONE

[TEST] SONIC COLOURS: ULTIMATE sur XBOX ONE

Sonic Colours: Ultimate est la toute nouvelle aventure de notre petit hérisson bleu préféré (en même temps vous en connaissez d’autre ?) sur Xbox One ! Bien qu’il s’agisse du remaster d’un titre sorti en 2010 sur Nintendo DS et Nintendo Wii, c’est une totale découverte pour ma part étant donné que je n’ai jamais joué à cet épisode à l’époque ! Nous allons donc voir dans ce test si cet opus de Sega n’échappe pas à la règle en nous proposant de profiter d’une action effrénée et sans temps mort… ! Yeah !

Scénario : L’infâme, que dis-je, l’ignoble Dr. Eggman a construit un parc d’attractions interstellaire immense qui abrite des pistes et manèges aussi colorés que déjantés. Le bougre, l’alimente en asservissant des aliens capturés, les pauvres « Wisps ». Bien évidemment, notre bon Sonic ne compte pas laisser ce crime impuni et fera tout son possible pour les libérer même si cette nouvelle aventure ne sera pas de tout repos !  

Graphismes : Dans Sonic Colours: Ultimate vous n’aurez, pour la plupart du temps, pas trop l’occasion d’admirer les sublimes paysages tout en couleur qu’offre le titre… Le but étant d’enchaîner et de terminer les niveaux le plus rapidement possible. Néanmoins l’univers de cet opus est très agréable à l’œil, il regorge de détails et est coloré à souhait (bon en même temps le jeu s’appelle Sonic Colours…). Nous nous retrouvons dans l’esprit de la licence et dans l’ambiance qu’un Sonic peut offrir. L’animation est au top et d’une fluidité à toute épreuve (je m’éclate toujours autant à prendre les boucles à toute berzingue) ! 

1

Jouabilité : Ici pas de grosses surprises par rapport aux précédents volets, on court, on glisse et on roule à toute vitesse, puis on saute et on attaque quand cela est nécessaire. Si vous trouvez que l’hérisson ne va pas assez vite, vous pourrez toujours utiliser le boost pour tout exploser sur votre passage… Faire preuve de dextérité sera la clef de la réussite ! Toutefois, si vous décidez de récupérer tous les anneaux et les pièces rouges de chaque niveau vous n’aurez pas d’autre choix que de ralentir la cadence ! Tiens, parlons un peu des Wisps,… Ces petits aliens tout mignons pourront aider notre ami bleu en lui offrant de nouvelle aptitudes au fur et à mesure de l’aventure. Vous pourrez par exemple creuser dans le sol, escalader les murs ou encore atteindre certaines zones spécifiques… Il faudra d’ailleurs revenir sur de nombreux niveaux afin d’y découvrir tous les secrets et ainsi obtenir le 100% ! Ah, j’allais oublier, dans Sonic Colours: Ultimate, l’ami Tails sera là pour vous sauver en cas de chute, mais il faudra au préalable trouver des vies cachées ici et là… 

2

Durée de Vie : Comptez 7 heures de jeu (en ligne droite sans s’attarder sur la récolte d’anneaux, de pièces rouges et autres obtentions de médailles S…) pour terminer l’aventure, à travers une quarantaine de niveaux répartis dans 6 mondes ! S’ajoute à cela des défis en veux tu en voilà et un système de scoring basé sur le temps de parcours du niveau, du nombre de tentatives et du nombre d’anneaux récoltés (histoire de se la péter au près des copains)… Donc si vous chercher absolument le 100%, vous devrez rajouter quelques heures de plus ! Pour terminer, un mode de jeu vous permettra d’affronter Metal Sonic lors de courses complètements folles ! Pour être honnête, ça ne casse pas trois pattes à un canard mais ça a le mérite d’exister ! ^^

Bande Son : Les musiques entraînantes et les différents bruitages font le job ! Rien à redire au niveau des dialogues si ce n’est que je ne peux pas m’encadrer la voix FR de Sonic… (désolé c’est au dessus de mes forces…).

4

Conclusion : Sonic Colours: Ultimate est beau, fluide et met encore une fois notre dextérité à dure épreuve. C’est un vrai plaisir de retrouver notre petit hérisson bleu à chaque nouvel épisode et ce depuis le tout premier sorti sur Master System. Certes la durée de vie peut paraître faible mais au vue du prix qu’il est vendu, cela est tout à fait pardonnable ! ;) 

[TEST] Big Rumble Boxing: Creed Champions sur Xbox One

Tin tin tin tin tintin tin tin ♪♫♪♫ … Tin tin tin tin tintin tin tin ♪♫ … Tin tin ♪♫♪♫ (t’as reconnu ? … non c’est pas du Renaud) ! Avec un peu d’imagination, vous aurez bien entendu reconnu le début du générique de Rocky ! Non ?,… Bref,… Depuis l’annonce de ce Big Rumble Boxing: Creed Champions sur Xbox One, je me suis efforcé de ne regarder aucun trailers ou autre vidéo de gameplay afin de garder l’entière découverte du titre de Survios manette en mains ! Alors, après avoir combattu avec les plus grands boxeurs de cette saga mythique, je peux enfin vous donner mon ressenti complet sur ce jeu !  8) 

Scénario : Big Rumble Boxing : Creed Champions est un jeu de boxe de type arcade (il est très important de le souligner) dans lequel vous pouvez vous battre contre des légendes de l’univers Creed et Rocky ! En vrai on s’en tape un peu du scénar’, nous on veut juste se fighter. ^^

Graphismes : Le titre de Survios adopte un style complètement « cartoonesque », ce qui colle parfaitement avec le côté arcade du jeu ! L’ensemble des boxeurs est vraiment bien réalisé même si j’ai un peu de mal avec les traits du visage de notre étalon italien… pour le reste du casting c’est du tout bon ! Vous n’aurez aucun mal à reconnaitre les légendes de cette saga que tout le monde se doit de connaitre ! Vous serez donc amener à combattre dans différentes arènes de boxe remplies d’un public en folie et parfois même dans des rues malfamées complètement désertes, voir même en plein désert sous un soleil de plomb ! La réalisation globale de ce Big Rumble Boxing est une parfaite réussite, les effets visuels sont vraiment très convaincants et les animations le sont tout autant. 

Jouabilité : Ding ♫ ! Ding ♫ ! La cloche retentit et le combat commence ! Les contrôles sont intuitifs et la prise en main est immédiate ! On est sur un jeu 100% arcade et on le ressent dès les premières secondes ! En bref, vous prenez la manette, vous cognez… le plaisir est instantané ! Bien évidemment, le jeu ne se résume pas à mitrailler les touches de sa manette bêtement et d’attendre de voir qui tombera le premier ! Il est en effet possible de se rendre dans le mode entrainement afin de s’essayer à quelques techniques d’usages pour parfaire les enchainements et devenir le roi du Ring ! Chaque combattant a ses points forts et faibles, par exemple un boxeur ultra musclé infligera de lourds dégâts à chaque coup touché tandis qu’un maigrichon sera beaucoup plus rapide dans ses gestes … Bref, vous avez compris le délire… 

Une fois prêt et bien entrainé, vous remarquerez qu’à force de frapper votre adversaire avec des coups plus ou moins puissant, une barre située sur le bas gauche de l’écran se remplira au fur et à mesure des coups que vous porterez à votre adversaire… Il s’agit de la jauge de « Super » ! Une fois pleine, elle vous permettra de déclencher une attaque ultra puissante et d’infliger de lourds dégâts en appuyant tout simplement sur la gâchette gauche ! Mais attention, cette attaque peut être stoppé nette, voir même se retourner contre vous si le boxeur d’en face déclenche la sienne au bon moment ! Il y a bien évidemment une barre d’endurance située en dessous de votre barre de vie, qui se videra plus ou moins vite selon le mode de difficulté que vous aurez choisi ! En résumé, le gameplay de ce Big Rumble Boxing est vraiment bien pensé pour prendre du plaisir instantanément entre amis et famille. 

Durée de Vie : Big Rumble Boxing : Creed Champions propose deux modes de jeu ! Le mode versus permet d’en découdre immédiatement avec un ami ou l’IA en partie locale. Etttttttt non… pas de mode multi-joueurs en ligne ! Non sérieusement, je ne déconne pas… Le mode Arcade quant à lui, permet de connaitre les récits légendaires de chaque boxeurs et vous permettra également de débloquer dix autres personnages ainsi que des tenues alternatives ! Vous aurez, à la suite de ça, un total vingt boxeurs jouables ! Ce qui est plutôt pas mal. Il faudra d’ailleurs, compter une douzaine d’heures pour tout débloquer. Lors de vos combats, vous remarquerez qu’il vous sera possible d’accéder à des modes d’entrainements où il faudra par exemple courir sur un tapis roulant, cogner dans un sac de frappe ou de la barbaque ou encore vous améliorez au niveau des esquives avec le beau Rocky… Cela permet de varier les plaisirs et de faire une petite pause entre deux ou trois combats afin de gagner des points qui vous serviront… A RIEN…  

Bande Son : Rising up, back on the street ♫♪ Did my time, took my chances ♫♪♫♪ Went the distance, now I’m back on my feet ♫♪ Just a man and his will to survive ♫♪♫♪♫♪… Des frissons… ! Vous l’aurez compris ce Big Rumble Boxing nous régale avec les plus célèbres thèmes musicaux de la saga Rocky et des doublages en anglais officiels ! 

Conclusion : Accompagné d’un casting unique de personnages, tels qu’ Adonis Creed, Rocky Balboa, Apollo Creed, Ivan et Viktor Drago, Clubber Lang et bien d’autres ce Big Rumble Boxing: Creed Champions sur Xbox One vous procurera un plaisir immédiat avec son côté arcade assumé à 100% ! Le seul gros (et important) reproche qu’on pourra lui faire, c’est de ne proposer aucun mode de jeu multi-joueurs en ligne ! Sur ce j’y retourne, les 1000G sont au bout de mes gants de boxe !  :p 

[UNBOXING] SPACE JAM : A NEW LEGACY XBOX CONTROLLERS

Hello les amis ! Aujourd’hui, je vous propose, à travers cette vidéo, un déballage des 3 magnifiques manettes XBOX « Space Jam: A New Legacy » ! Quelle est votre préférée ?? ^^

[TEST] Samurai Warriors 5 sur Xbox One

Présente sur Nintendo Switch, PS4, PC via SteamXbox One mais également sur Xbox Series S|X grâce à la fonctionnalité « Smart Delivery », la licence fétiche de Koei Tecmo ne semble pas décidée à prendre sa retraite (même si cet opus s’est fait attendre par les fans de la licence). En effet, Samurai Warriors 5 débarque ce 27 juillet avec la ferme intention de marquer un renouveau pour cette franchise culte ! Voyons dans ce test ce que cela donne sur Xbox One… ;)

Scénario : L’intrigue de Samurai Warriors 5 se passe à l’ère Sengoku, durant laquelle un nouvel ordre social s’étend à travers tout le Japon. Tandis que la guerre fait rage, plusieurs figures influentes fleurissent à travers tout le pays, cherchant à régner en maître sur ces temps tumultueux. Parmi elles, le grand Daimyō Yoshimoto Imagawa envoie ses troupes escorter son otage, le jeune Daimyō de la nation voisine, Ieyasu Tokugawa. Alors que tout le monde évalue la situation, une personne observe patiemment, loin de tout tumulte : Nobunaga Oda

Graphismes : Bon on va pas se mentir, Samurai Warriors 5 ne sera assurément pas la claque visuelle de l’année. Le jeu tourne parfaitement bien sur Xbox Series X mais ne bénéficie d’aucune optimisation par rapport à la version Xbox One. Malgré cela, le framerate du titre d’Omega Force reste majoritairement impeccable à 60 images par seconde et les temps de chargement sont assez courts. Si vous connaissez bien la saga, la première chose qui va vous taper à l’œil, c’est la nouvelle direction artistique qui a été revue pour se doter d’une patte dessinée façon Cell-Shading afin de donner à cet opus un aspect plus orienté manga ! Certains parleront de « cache misère », moi je vois cela plus comme une véritable innovation visuelle (en espérant que les prochains épisodes s’en inspirent) ! Et c’est franchement agréable… Les décors des champs de bataille sont très colorés mais pour la plupart… vides… ce qui fait contraste avec le soin apporté à nos héros, surtout en phase de combats avec des animations, des effets visuels et effets spéciaux ultra travaillés. Ça compense me direz vous ! Pour en finir avec cette partie, il faut bien avouer que vous pesterez parfois sur les délires de la caméra… Mais bon, on retrouve généralement ce soucis sur tous les MUSOU ! 

Jouabilité : Comme tout bon MUSOU qui se respecte, vous avancerez tête baissée (à pied ou à cheval) en matraquant les boutons de votre manette prévus à cet effet pour enchainer combos et attaques afin de défourailler vos ennemis par centaines… que dis-je… par milliers ! Chacun de nos héros possède son propre style de combat ainsi que deux touches d’attaques qui pourront être combinées pour effectuer de super combos de la mort qui tue ! Des attaques dites frénétiques seront réalisables lorsque votre jauge sera plus ou moins remplies et vous aurez la possibilité de vous équiper de plus d’une dizaine de types d’armes différentes,… le petit plus étant que celles-ci ne sont plus liés à un perso spécifique. Ce qui est grandement appréciable ! Le gameplay se veut facile à prendre en mains, ce qui est plutôt pas mal pour ce genre de titre ! On prend la manette, on pose son cerveau et c’est partie pour de longues sessions de combats de grande ampleur ! Pour plus de fun, il est possible de jouer en coopération en local ou en ligne, afin de massacrer tout ce qui bouge dans la joie et la bonne humeur bien évidemment ! 

Durée de Vie : Comptez une bonne vingtaine d’heures de jeu (cinématiques comprises) afin de terminer le mode histoire dit « Musou » ! Le tout reste très classique dans ce domaine et s’articule avec des combats et encore des combats où vous devrez mener à bien vos objectifs (comme éliminer des généraux par exemple) et les différentes missions secondaires proposées… En avançant dans ce mode, vous débloquerez, au fur et à mesure, de nouveaux personnages et équipements mais également des paliers pour le « mode Citadelle »… Ce mode augmente considérablement la durée de vie du jeu et est en étroite union avec le « mode Musou ». Son but premier sera d’améliorer et de défendre votre bâtisse à travers diverses petites missions où votre objectif sera de réduire en poussière les troupes ennemies avant qu’elles ne parviennent à percer les protections de votre forteresse,… Certaines améliorations ne pourront être obtenues qu’en ayant atteint certains chapitres du mode histoire. En fonction de votre avancée, le Dojo vous donnera la possibilité d’entrainer vos officiers, le Magasin vous permettra d’acheter et vendre différents accessoires, la Forge sera un élément essentiel pour fabriquer ou démonter vos armes, quant à l’Ecurie, elle vous servira à acheter, revendre ou améliorer vos chevaux ! Vous l’avez compris, si vous souhaitez tout débloquer, il vous faudra au moins une bonne centaine d’heures de jeu !  

Bande Son : Samurai Warriors 5 est intégralement doublé en Japonais et sous-titré en Français. Encore merci aux développeurs pour cette attention si particulière ! Pour ce qui est des thèmes musicaux, Omega Force nous a choisi des morceaux de qualité qui collent parfaitement aux moments d’actions ou d’accalmis ! Tantôt orienté Rock, tantôt musique japonaise plus traditionnelle ! Ça contribue fortement à l’immersion, bien vu ! 

Conclusion : Avec sa réalisation plutôt sympa mais tout de même en deçà de ce que je pouvais espérer, Samurai Warriors 5 offre une expérience de jeu conçue intégralement pour les fans de musou. Le titre de Koei Tecmo reste un super défouloir avec quelques bonnes idées et un contenu monstrueux, ce qui m’a donné envie de me plonger à fond dans le « mode citadelle » que je trouve tout bonnement EXCELLENT ! Alors si l’âme d’un grand guerrier sommeil en vous, c’est le moment de le prouver !  ;) 

[TEST] Jeux Olympiques de Tokyo 2020 SUR XBOX ONE

Ahhhh !! Enfin !! Initialement prévus l’année dernière, (tout comme la coupe d’Europe de football) les Jeux Olympiques de Tokyo 2020 auront finalement lieu … cette année 2021, en ce début d’été ! À cette occasion, SEGA nous sort un Party Game sur Xbox One, basé sur 18 disciplines, orienté 100% arcade ! Nous allons donc voir ce que vaut ce titre, une fois que j’aurai enfilé mon plus beau short et mes baskets ! Allez c’est parti,… 3, 2 , 1… Goooooo !! 

Scénario : Dans Jeux Olympiques de Tokyo 2020 vous pourrez vous préparer à être au top afin de libérer le champion qui sommeille en vous en créant votre athlète, en l’entraînant et en rejoignant cette grande fête sportive. Le but, bien évidemment, est d’amasser une montagne de médailles d’or afin de montrer aux autres qui est le meilleur sportif toutes catégories confondues (et ce, dans la joie et la bonne humeur) !  8) 

Graphismes : Le titre de SEGA adopte un style « cartoonesque » un brin loufoque ! Le rendu visuel est vraiment très réussi et les animations le sont tout autant, ce qui est indispensable pour un Party Game ! Orienté 100% arcade, Tokyo 2020 est un jeu très coloré offrant une grande variété d’arènes de jeu aux couleurs chatoyantes. Les stades sont remplis d’un public en folie et l’ambiance est au top ! Concernant le design des personnages, il est particulièrement fun et il y a vraiment de quoi faire et surtout de quoi bien se marrer lors de la création de son avatar ! En effet, vous pourrez le modéliser ou le modifier à votre guise depuis l’éditeur prévu à cet effet. Sexe, voix, forme du visage et du corps, type de coiffure, forme des sourcils, des yeux, du nez, de la bouche, des oreilles, de la pilosité (ou non), accessoires et vêtements divers, tenues complètes (pirate, astronaute,..), etc…, etc…, Tout est paramétrable et vous pourrez même partager votre code avatar avec vos potes et ainsi former votre Dream Team ! Ah oui, j’allais oublier, vous pourrez même vous déguiser en Sonic ! C’est pas la classe ça ? ^^

 1

Jouabilité : Tokyo 2020 est un jeu très abordable qui ne demande qu’un minimum d’entraînement pour s’amuser rapidement. La prise en main est immédiate et intuitive aussi bien pour les petits que pour les grands. Le gameplay varie d’une discipline à l’autre et n’a pas toujours la même accessibilité ni la même précision. Toutefois, force est de constater que l’on se marre, que l’on y revient et que n’importe qui peut tenter sa chance pour décrocher une médaille pour peu qu’il prenne le temps de suivre les nombreuses instructions affichées à l’écran.

 3

Durée de Vie : Au programme des festivités, vous attendent pas moins de 18 disciplines amusantes pour affronter vos amis et votre famille à travers une multitude de modes solo et en ligne, mais aussi au travers d’un mode entrainement et de jeux classés ! Le 100 mètres, le relais 4 fois 100 mètres, le 110 mètres haies, le lancer du marteau, le saut en longueur, le baseball, le basketball, le volleyball de plage, le BMX, la boxe, le judo, le rugby à sept, le football, le 100 mètres nage libre, le 200 mètres quatre nages, l’escalade, le tennis de table et le tennis sont les épreuves auxquelles vous pourrez participer ! Vous l’aurez compris, la durée de vie du titre ne dépendra que de vous et du temps que vous voudrez y consacrer ! Pour ma part, mon objectif est de débloquer les 1000G et de prendre un maximum de plaisir avec mes proches et de m’éclater sur quelques parties en ligne ! 

4

Bande Son : Le jeu est complètement doublé en français et l’on reconnait tout de suite que l’on a affaire à un jeu SEGA ! Les gradins sont bondés de spectateurs qui dégagent une ambiance de folie ! On s’y croirait ^^

5

Conclusion : Avec sa prise en main immédiate, ses 18 disciplines amusantes et variés et son ambiance loufoque à souhaits, Jeux Olympiques de Tokyo 2020 sur Xbox One est LE Party Game qu’il faut posséder pour animer une soirée en famille ou entre potes ! C’est un style de jeu que l’on aimerait voir plus souvent sur notre Xbox ! Si vous souhaitez vous mesurer à moi et passer un bon moment en ma compagnie, je vous donne mon GT : @misterdream78 ! 

design downloaded from free wordpress templates | free Hd wallpapers | free website templates download