Tag Archives: XBOX ONE

[TEST] Matchpoint – Tennis Championships SUR XBOX SERIES X

Matchpoint – Tennis Championships débarque en ce superbe début de mois de juillet ! Il fait très beau, il fait très très chaud et les sorties jeux vidéo se font calmes durant l’été… Bref, une excellente occasion de se mettre au tennis bien au frais, assis sur son canapé, manette en main et à l’abris de la chaleur dans son salon ! Nous allons donc voir ce que vaut ce titre (qui attise grandement ma curiosité), une fois que j’aurai enfilé mon plus beau short et mes baskets ! Allez c’est parti,… 3, 2 , 1… Goooooo !!  8) 

tennis

Scénario : Dans Matchpoint – Tennis Championships vous pourrez vous préparer à être au top afin de libérer le champion qui sommeille en vous en créant votre athlète et en enchainant les matchs de tennis… Le but, bien évidemment, est de devenir numéro 1 mondial (et ce, dans la joie et la bonne humeur) !  8) 

Graphismes : Alors pour être complètement transparent avec vous, ce Matchpoint – Tennis Championships est vraiment pas terrible graphiquement parlant ! Pour exemple, Top Spin 4 sortit sur Xbox 360 en 2011 est en tout point supérieur niveau technique… Sans basculer dans la laideur suprême, le titre de Torus Games reste tout de même agréable à jouer.

Personnellement j’ai été assez déçu de ne pas voir les grandes stars internationales du tennis tel que Nadal, Djokovic et Federer (pour ne citer qu’eux) sur les 16 présents dans le jeu… Le casting est assez limité et cela est surement dû à un manque de budget ,… Bref,… Passez cette première déception, une seconde se fait sentir lorsque l’on s’aperçoit que le nom et l’habillage des tournois ne sont pas les officiels… Cela peut être perturbant pour les aficionados de la discipline ! 

Il y a tout de même de bonnes idées comme le fait de pouvoir basculer la caméra au plus proche de l’action, ce qui renforce l’immersion lors des matchs ! Mais si vous optez pour cette vue, il vous faudra forcement un temps d’adaptation pour vous y habituer… Il n’y a pas grand chose à dire de plus sur l’esthétique du jeu, hormis peut-être que le fait de proposer de créer son perso n’apporte pas grand chose ici, tant la modélisation et les habits proposés sont pauvres en tout point… 

1

Jouabilité : Manette en main ce Matchpoint – Tennis Championships est vraiment agréable à jouer ! Il est clair que Torus Game a favorisé le gameplay du titre au détriment de son esthétique ! Le jeu est super fun à jouer et c’est bien ce qui m’importe le plus ! Si vous me suivez depuis des années, vous savez que je fais parti de ces joueurs qui font passer le gameplay des jeux avant leurs cosmétiques ! 

Matchpoint – Tennis Championships ne demande qu’un minimum d’entraînement pour s’amuser rapidement. La prise en main est immédiate, intuitive et précise. Il est tout de même conseillé de lancer le tuto ainsi que le mode formation pour découvrir toutes les subtilités du titre afin devenir un véritable champion ! 

Vous constaterez très vite que les déplacements de votre joueur offrent une fluidité exemplaire. Contrairement aux autres jeux de tennis, ici vous devrez placer le réticule du rebond de la balle où vous le souhaitez sur le terrain tout en dosant la force de votre tir… En gros, on prépare son coup avant et on ajuste la trajectoire ensuite ! Cela peut paraitre très technique sur le papier mais après quelques minutes de jeu tout se fera naturellement ! Une excellente idée de gameplay. De plus, lors de vos matchs vous découvrirez grâce à vos échanges de balle (plat, lift, slice, lob et amortie), quels seront les points faibles et les points forts de vos adversaires, ce qui vous aidera à mettre en place des stratégies pour gagner vos matchs. 

2

Durée de Vie : Le mode carrière risque de vous occuper de très longues heures… Je n’ai pas l’habitude de fonctionner ainsi mais à l’heure où j’écris ces quelques lignes, je ne l’ai toujours pas terminé (et j’en suis tout de même à 12h de jeu et je suis classé 10ème mondiale)… 

Dans Matchpoint – Tennis Championships, Vous incarnerez un joueur (ou une joueuse) que vous aurez préalablement créé. Passé cette étape, vous serez transporté directement dans l’action et votre objectif principal sera d’atteindre la 1ère place du classement mondiale ! Vous aurez accès à un calendrier, et vous enchainerez les tournois, les matchs d’exhibitions ou encore les entrainements afin de déverrouiller des récompenses ainsi que de quoi monter vos attributs au niveau maximum pour espérer déverrouiller le succès le plus long du jeu : « S’entrainer pour gagner » ! Vous disposez de trois niveaux de difficulté et je vous conseillerai de bien vous familiariser avec le niveau semi pro avant de vous lancer en pro… Car oui l’écart entre les deux est immense et ne laissera que très peu de marge d’erreur… 

Le titre de Torus Games propose bien évidement un mode en ligne enrichi par le cross plateforme, ce qui permet de trouver des adversaires quasi instantanément. Vous y trouverez des matchs de loisir, vous pourrez également invité un ami à vous rejoindre pour vous affronter ainsi que des matchs classés ! Il est en revanche fort dommage de ne pas avoir la possibilité de créer des tournois ! Ah oui j’allais oublier : aucune possibilité de faire un match à deux contre deux !? Euh ok… Oo

3

Bande Son : L’ambiance sonore globale est plutôt bien retranscrite même si les commentaires ne sont pas disponibles en français…  :(

4

Conclusion : Malgré ses gros défauts esthétiques je passe d’excellents moments sur ce Matchpoint – Tennis Championships ! Le titre est vraiment plaisant à jouer et reste accessible aussi bien aux joueurs débutants qu’aux joueurs confirmés tant la prise en main est immédiate, intuitive et précise. Je risque de passer de long moments dessus durant cet été et si vous voulez me rejoindre afin de jouer quelques matchs, voici mon GT : misterdeam78 

Cerise sur la raquette, le titre est disponible dans le monstrueux catalogue du Xbox Game Pass ! De quoi vous faire une idée avant de peut être passé à la caisse ^^

KOCH MEDIA VOUS OFFRE DES JEUX-VIDEO POUR LES 11 ANS DU BLOG !

Cette année encore, la merveilleuse équipe de Koch Media, que je remercie très chaleureusement, se joint au blog pour fêter ses 11 ans et ainsi vous faire gagner 6 superbes lots ! ! ;) 

  • (lot 1) Dynasty Warriors 9 Empires sur PS4
  • (lot 2) Atelier Sophie 2: The Alchemist of The Mysterious Dream sur PS4
  • (lot 3) The Caligula Effect 2 sur PS4
  • (lot 4) Disciples Liberation sur PS4
  • (lot 5) Crystar sur Nintendo Switch 
  • (lot 6) Monster Energy Supercross 5 sur Xbox One 

Pour participer au tirage au sort, c’est très simple, il suffit de répondre à une seule question et de me faire parvenir votre bonne réponse par mail en mentionnant le lot que vous souhaitez remporter ainsi que vos coordonnées postales avant le 15 juin 2022, 20h00 à l’adresse suivante : leblogunjoueur@gmail.com ! (objet : Concours KochMedia11)

Demon Slayer – Kimetsu No Yaiba – The Hinokami Chronicles sur Nintendo Switch sera disponible dès le : (indice)

– 10 juin 2022
– 10 juillet 2022
– 10 août 2022

Bonne chance à tous !  8)

_________________________________________________________________________

Concours terminé ! 

Surveillez bien vos boites mails ! ^^

[TEST] Dying light 2 : Stay Human sur XBOX SERIES X

Véritable O.V.N.I. (Objet Vidéoludique Non Identifié) sorti en 2015, Dying Light premier du nom, m’avait à l’époque complètement conquis… 2022, Techland remet le couvert avec ce Dying Light 2 : Stay Human, profitant de la puissance de la Xbox Series X, en nous proposant un opus où non seulement vous devrez survivre dans un environnement hostile peuplé de zombies mais où vos choix auront une importance capitale dans le déroulement du scénario ! Alors, installez vous confortablement dans votre fauteuil et munissez vous d’une machette (on ne sait jamais…) car le test c’est tout de suite maintenant  ! 

Scénario : Dans Dying Light 2 : Stay Human, vous incarnerez Aiden, un pèlerin capable de se déplacer avec aisance de ville en ville tel un Yamakasi grâce à ses capacités de parkour ! 

Ici, votre but premier sera de retrouver votre sœur disparue, Mia. Certaines informations récoltées ici et là vous mèneront aux alentours de Villedor, une agglomération gigantesque, réduite au rang de bidonvilles où de nombreuses factions, mélangées parmi les morts vivants, se disputent les territoires et les ressources de la ville… Mais de nombreux survivants comptent sur vous pour remettre un peu d’ordre dans tout ce bordel afin de changer le destin de la cité ! Vous découvrirez bien assez vite qu’ici tout à un prix et qu’il faudra bien choisir ses amis et ses décisions car vos choix auront forcement un impact sur votre aventure ! 

Graphismes :  Gore,… et ça continue en gore et en gore ♪♫♪♪♫ En effet, tout comme le 1er opus, ce Dying Light 2 : Stay Human ne fait pas dans la dentelle ! Le titre de Techland est bien bien crade (zombiement parlant) ! Vous allez en voir passer des boyaux, des tripes, des têtes, des membres et des litres de sang coulés lors de vos escapades à travers les quatre coins de la ville ! 

Pour rappel la série Dying Light nous plonge dans un univers apocalyptique en monde ouvert où l’on doit traverser de vastes environnements urbains envahis par une population infectée qui rôde dans les rues à la recherche de viandes fraiches ! …

Esthétiquement parlant, ce nouvel opus flatte la rétine ! Vous découvrirez des environnements hostiles et variés où la mort se fait sentir à chaque recoin ! La map est divisée principalement en deux grandes parties et est beaucoup plus variée que la ville d’Harran de Dying Light premier du nom. Le Vieux Villedor est l’endroit où vous débuterez votre aventure. Il fait office de quartier résidentiel et est composé de petits immeubles, de maisons et de petites ruelles idéales pour vous faire la main lors de vos sessions de parkour… Vous y reviendrez souvent, car c’est ici que vous trouverez le Bazar, l’endroit où crèche la faction des Survivants… Ensuite, vient La Boucle Centrale, une zone beaucoup plus moderne dominée par les grattes ciel où votre terrain de jeu gagnera en verticalité ! Bien évidemment je ne vous en dirais pas plus et vous laisse découvrir cela par vous même  !

Pour en revenir un peu sur le côté esthétique de la chose, Dying Light 2 : Stay Human est vraiment magnifique le titre de Techland vous fera découvrir des environnements riches et regorgeant de mille détails. D’ailleurs, il n’est pas rare de s’arrêter de courir entre deux missions pour admirer les points de vue vertigineux que le titre nous offre. Les animations sont superbes et la fluidité du jeu vraiment plaisante. Parfait !  

1

Jouabilité : Dying Light 2 : Stay Human se présente comme un FPS en monde ouvert. La prise en main se fait sans mal, même si pour ma part j’aurai préféré changer la configuration des boutons de la manette (« A » pour sauter)… Aiden est très agile et souple comme un roseau… Il peut courir, grimper, sauter et se balancer en utilisant l’environnement pour franchir les différents obstacles.

Un « arbre de compétence » débloquera de nouvelles habilités grâce à l’XP gagné et vous permettra également de mieux vous défendre. Bref, dans Dying Light 2 la fluidité des déplacements et la coordination de la pensée, des mains et de la manette sont essentielles pour mener à bien vos missions.

Le jeu est basé essentiellement sur le combat rapproché et pour cela, vous aurez à disposition une grande diversité d’armes blanches et contondantes, même si on a la possibilité de débloquer des arcs et autres arbalètes par la suite ! Bref ici, rien de mieux que de se fritter à la mano… Chaque arme obtenue peut être améliorée afin d’augmenter la résistance, la maniabilité ainsi que les dégâts. De nombreux mods d’arme peuvent être fabriqués et améliorés pour ajouter des effets tels de glace, de brûlures ou encore d’électrocution. S’ajoute à cela quelques armes de jet (cocktails Molotov, couteaux de lancés et autre joyeusetés…). Vous pourrez même vous servir de l’environnement pour éliminer les hordes de zombies avec l’aide notamment de voitures piégées, de flaques électrifiées et plein d’autres choses tout aussi sympa ! A noter qu’a certains moments vous pouvez vous la jouer en mode discret, comme pour franchir des couloirs sombres remplis d’infectés en mode sommeil… Perso moi c’est pas le truc qui me fait kiffer dans ce genre de jeu… Je préfère foncer dans le tas et tout défourailler !

La chose la plus importante à savoir concernant Dying Light 2 Stay Human est que lorsque la nuit tombe tout y est plus dangereux ! Les zombies deviennent complètements dingues et vous pourchassent comme des fous furieux ! Ils grimpent, sautent, escalades et vous poursuivent peu importe les obstacles, jusqu’à ce que mort s’en suive ! Vous n’êtes pas obligé de sortir la nuit, quoi que quelques missions vous y oblige… mais il faut avouer que cette difficulté vous fera obtenir beaucoup plus d’XP lors de vos sessions nocturnes ! Un point à ne pas négliger ! Mais si vous sentez que le défi vous échappe et que votre vie est menacée au plus haut point, vous pourrez toujours vous réfugier (à condition de les avoir sécurisées au préalable) dans les zones de sécurité dispersées un peu partout dans la ville ! Celles ci sont entourées par des lampes UV et redoutées par les infectés ! 

Pour terminer avec cette section, dans Dying Light 2 il y a de nombreuses ressources à récolter ou à récupérer sur la map qui vous serviront à fabriquer et à améliorer vos équipements et pour le reste vous pourrez les vendre pour acheter de précieux éléments utiles à votre survie. Des inhibiteurs sont dispersés ici et là sur la carte et servent à booster les points de vie et l’endurance de Aiden,… à raison de 3 par améliorations.  

2

Durée de Vie : Il m’aura fallu pas loin de 80 heures de jeu pour venir à bout de mon aventure avec Aiden ! Bien évidemment je n’ai pas complété toutes les quêtes annexes et tout ce que peut proposer le titre tellement il y a de choses à faire et à découvrir ! J’y retournerai bien volontier un peu plus tard tant ce Dying Light 2 m’a scotché ! D’ailleurs Techland annonce qu’il faudrait plus de 500 heures de jeu pour le terminer à 100% ! Une folie ! Et si avec tout ceci vous n’en aviez pas encore assez, sachez que des DLC sont déjà prévus et que du contenu gratuit devrait arrivé lors des premiers mois suivant la sortie du jeu. Bref on ne risque pas de s’ennuyer de si tôt surtout qu’il est même possible de vous amuser jusqu’à quatre en coopération ! 

3

Bande Son : Les thème musicaux, composés spécialement par Olivier Derivière et le London Contemporary Orchestra, évoluent et s’adaptent à votre rythme de jeu. Et que vous soyez en plein combat ou en pleine course, le moindre coup de poing, de pied, réception, roulade et j’en passe,… ont été enregistrés pour rendre l’expérience la plus réaliste possible. Rajoutez à cela un doublage en français plus que convaincant ! Du très très lourd ! 

4

Conclusion : Le titre de Techland vous transportera dans la peau d’Eden aux quatre coins d’une ville réduite au rang de bidonvilles où de nombreuses factions, mélangées parmi les morts vivants, se disputent les territoires et les ressources de la ville ! Servi par une aventure rythmée, un gameplay efficace, une bande son irréprochable, une durée de vie conséquente et un univers fascinant, Dying Light 2 : Stay Human vous captivera du début jusqu’à la fin ! Bref, un titre à se procurer sans aucune hésitation ! 

JUSTFORGAMES VOUS OFFRE AMONG US – CREWMATE EDITION sur XBOX !

Cette année encore, la super équipe de JustForGames (JFG pour les intimes), que je remercie chaleureusement, se joint au blog afin de vous faire gagner un exemplaire du jeu Among Us – Crewmate Edition sur Xbox pour les fêtes de fin d’année ! ;) 

Pour participer au tirage au sort, c’est très simple, il suffit de répondre à une seule question et de me faire parvenir votre bonne réponse par mail ainsi que vos coordonnées postales avant le 31 décembre 2021, 20h00 à l’adresse suivante : leblogunjoueur@gmail.com ! (objet : Concours Noël JFG21)

– Quelle était la date de sortie physique de Among Us sur Xbox ? (indice) 

  • 14 octobre 2021
  • 14 novembre 2021
  • 14 décembre 2021

Vous pouvez également doubler vos chances avec Twitter, pour cela, il vous suffit de suivre @misterdream78 et de twitter le message suivant :

Follow @misterdream78 et RT pour gagner un jeu « Among Us » sur Xbox => https://bit.ly/3e8GOfV #concours <3

Bonne chance à tous !  8)

Et surtout n’oubliez pas de poster le lien de votre tweet dans votre mail. 

___________________________________________________________________________

TADAAAAM!

Samuel C. (37) remporte le jeu Among Us – Crewmate Edition sur Xbox

[TEST] CHORUS SUR XBOX SERIES X

Chorus sur Xbox Series X est un jeu développé par Fishlabs et édité par Deep Silver. Il a atterri dans les bacs ce 03 décembre sans faire trop de bruits… Il est nécessaire de parler de cette pépite intergalactique au plus grand nombre d’entre vous et je vous en explique les raisons ci-dessous ! Laissez moi juste le temps de grimper dans mon vaisseau et je suis à vous !  ;) 

Scénario : Dans Chorus, vous incarnerez  Nara, une pilote hors pair tourmentée par son passé, et guiderez le Forsaken, son vaisseau doué de conscience. Ensemble, vous vous lancerez dans une quête de rédemption qui vous mènera aux confins de la galaxie,… au-delà des limites de notre réalité. Vous devrez lutter pour unifier les forces de la résistance contre le Cercle et son gourou, le Grand Prophète !

Graphismes : L’exploration de l’univers de Chorus est un véritable régal pour nos petits yeux ! Le tout s’articule autour de monuments imposants et de paysages spatiaux mêlant le futuriste, l’antique et l’exotique… C’est de toute beauté !! Les différents environnements où vous combattrez sont riches en astéroïde, variés, et regorgent de mille détails. Le jeu est fluide et vous explorez ainsi un monde magnifique qui ne demande qu’a être parcouru par les airs… 

De plus, les effets d’ombre et les jeux de lumières sont irréprochables et s’allient parfaitement avec les effets spéciaux qui sont tout simplement bluffants (projections de particules, impact visuel des explosions,…). Ce qui contribue ainsi à renforcer l’excellente impression d’être devant une œuvre cinématographique. DU GRAND ART ! Un mode photo est également présent, et vous qui me suivez depuis toutes ces années, vous savez que je suis particulièrement friand de cette fonction ! 

Jouabilité : Manette en main, les contrôles de ce Chorus sont hyper intuitifs… Le titre de Fishlabs se présente comme un « shooter spatial », intégrant bon nombre d’éléments de type RPG ! Votre vaisseau se contrôle à l’aide du stick analogique gauche pour gérer votre accélération et du stick analogique droit pour vous guider dans l’espace intersidérale ! Une fois ce petit temps d’adaptation passé, à vous les courses poursuite entre les astéroïdes, les nuages cosmiques et les nombreux combats aériens pour venir à bout de vos ennemis ! Vous disposez pour cela de la gatling, du lance-missiles ou du canon laser pour décimer les hordes du Cercle Bien évidement vous pourrez faire évoluer ou améliorer votre arsenal au cours de votre aventure ! Mais… Ce n’est pas tout ! Au fur et à mesure de votre avancée dans l’histoire vous débloquerez « les rites ». Ces pouvoirs paranormaux ajoutent du piment au gameplay et vous donneront le sentiment d’être de plus en plus puissant ! Vous pourrez grâce à eux, adapter vos choix offensifs et/ou défensifs.

N’allez pas croire que grâce à tout cet attirail vous allez vous balader dans cet univers tel une promenade de santé… En effet, si vous voulez évoluer, il faut savoir que vos ennemis seront de plus en plus coriaces au fur et à mesure du temps…  Pour être préparer à faire face à ces hordes d’ennemis, il est conseillé de faire monter en puissance votre vaisseau en dépensant vos crédits durement gagnés et en terminant le maximum de quêtes annexes possible ! 

Mention spéciale lors des attaques de vaisseaux mères et de bases qui sont complètements oufissimes de dingueries de la mort !!!

Durée de Vie : Il m’aura fallu plus de 25 heures de jeu pour venir à bout de Chorus tant il y a de choses à faire ! Et je n’ai pas l’impression d’avoir trop traîné parmi les étoiles et autres astéroïdes… Bien évidemment vous pourrez le bâcler en beaucoup moins de temps mais il serait dommage de passer à côté de tout ce qu’offre cette superbe aventure. 

Chaque chapitre de l’histoire débloque une nouvelle région avec de nouveaux lieux et de nouvelles quêtes secondaires… Bien évidemment, elles viennent renforcer la durée de vie du titre mais pas que… Car, si les missions principales sont variées et captivantes, le contenu annexe l’est également !

Pour les plus téméraires d’entres vous, vous pourrez, si vous cherchez des difficultés pures et dures, vous essayer au redoutable mode « IronMan » (perso j’ai pas encore osé franchir le pas). Ici, vous disposerez que d’une seule vie et votre mort sera définitive en cas de destruction de votre vaisseau ! Alors « Bon chance » comme dirait l’autre ! 

Bande Son : Ambiance et immersion garantie ! Les effets sonores, les bruitages des armes et des explosions sont incroyables et les thèmes musicaux font leur travail avec beaucoup de talent… Dommage en revanche que les doublages ne bénéficient pas de version FR.

Et n’oubliez pas ! Personne ne vous entendra crier dans l’espace ! 

Conclusion : Chorus est la surprise de cette fin d’année… Franchement je ne m’attendait rien de spécial en posant mes mains sur ce titre et qu’elle a été ma surprise dès mes premiers instants de jeu ! Excusez moi de l’expression, mais j’en suis tombé sur le cul ! Que se soit au niveau de la direction artistique, du gameplay, de l’ambiance sonore ou même de la durée de vie, tout est là pour vous faire passer d’excellents moments en compagnie de Nara et Forsaken ! Le titre est à moins de 35 euros en ce moment sur Amazon,… une raison de plus de se faire plaisir à petit prix… puis c’est bientôt Noël hein ! … Pensez y les amis !  ;)

design downloaded from free wordpress templates | free Hd wallpapers | free website templates download