Tag Archives: DEEP SILVER

[TEST] AGENTS OF MAYEM sur XBOX ONE

Volition, les développeurs de la série des « Saints Row » sont de retour avec un titre intitulé Agents of Mayhem ! Etant un très grand fan de ce studio de développement, il m’était donc impossible de passer à côté de ce titre… Et pour le coup, j’ai pu le terminer en long en large et en travers (il me manque à l’heure actuelle que 3 ou 4 succès pour atteindre les 1000G) et je vais de ce fait pouvoir vous donner mes impressions sur ce jeu d’action complètement déjanté !

Scénario : Au cours d’un déclenchement d’une attaque planétaire synchronisée, une organisation connue sous le nom de LEGION (League of Evil Gentlemen Intent on Obliterating Nations) a pris le contrôle de toutes les nations. La seule agence capable de les arrêter a pour nom MAYHEM (Multinational Agency for Hunting Evil Masterminds). Dirigé par la mystérieuse et charmante Persephone Brimstone, ce groupe de super-agents d’élite intervient dans la ville de Séoul située en Corée du Sud, afin de mettre un terme à ce conflit dirigé par le très méchant vilain pas beau Dr. Babylon. Celui ci prépare en effet un plan machiavélique visant à construire un appareil capable de changer le monde, et de lui offrir par la même occasion un pouvoir inimaginable. (Mouhahahaha!)  ^^) 

Graphismes : Agents of Mayhem nous transporte tout droit en Corée du Sud dans un Séoul aux environnements futuristes et nous offre un rendu très cartoon grâce à ses effets cell shading (je rêve un jour de pouvoir me balader dans une ville comme celle-ci…  :p ). Les quartiers de la ville, complètement flashy, composés de nombreux gratte-ciel, d’imposants monuments ou encore de superbes jardins, sont constamment animés que ce soit le jour ou la nuit. Les toits, les rues, les laboratoires secrets et les terrasses des gigantesques buildings de ce monde ouvert seront donc votre terrain de jeu et il n’est pas rare de s’arrêter un instant pour admirer les points de vue vertigineux que le titre nous offre. Quant aux personnages que vous incarnerez, ils sont tout simplement magnifiques et charismatiques ! Les animations, quant à elles, sont superbes et la fluidité du jeu vraiment plaisante et je vous parle même pas des effets spéciaux, explosions en veux-tu en voilà qui vous en mettront plein les mirettes ! 

Jouabilité : Agents of Mayhem est un jeu d’action solo, en vue à la troisième personne qui se déroule dans un monde ouvert. Ici, on ne fait pas chichi, on avance et on défouraille les vagues d’ennemis qui viennent nous les briser ! Le titre de Volition est un immense défouloir et c’est tout ce qu’on lui demande ! Pour faire court, vous devrez composer une escouade de 3 personnages parmi les 12 agents disponibles. Enfin quand je dis disponible, il faudra préalablement les débloquer lors de missions spéciales. Bref,… Chaque super-agent est unique et chacun possède ses propres armes, gadgets, spécialisations, techniques, attaques spéciales et triple sauts. Vous pourrez bien entendu améliorer votre équipement et vos compétences au cours de votre aventure. Reste à savoir quelle équipe sera parfaite à vos yeux une fois que vous aurez combiné les compétences de chacun (il y a plus de 200 combinaisons différentes au total) afin de stopper les plans de cette agence démoniaque ! Ah,… et pour vous déplacer en ville vous pourrez réquisitionner n’importe quels véhicules ou appeler celui de l’agence. Tin tin tin tiiiiin !!

ScreenShot017

Durée de Vie : Comptez une bonne quinzaine d’heures de jeu pour terminer le mode histoire. S’ajoute à cela bon nombre de diverses activités ainsi que 15 niveaux de difficultés ! Les plus courageux d’entre vous pourront également s’amuser à rechercher tous les cristaux dispersés sur la map (put!* de me% »#, il m’en manque encore une 40aine !)… En ce qui concerne le mode coop’, n’hésitez pas à me faire un retour si vous le trouver (perso je cherche encore) ^^

ScreenShot015

Bande Son : Les bruitages des armes, les explosions et les thèmes musicaux sont plus que convaincants et l’ambiance globale est complètement déjantée ! Il est dommage par contre qu’Agents of Mayhem n’est pas été doublé en français… 

Et pour écouter l’incroyable bande-son de la bande-annonce d’Agents of Mayhem, ça se passe par ici : https://soundcloud.com/deepsilvermusic 8)

ScreenShot018

Conclusion : Avec son scénario digne des plus grand nanar du cinéma, la richesse de son gameplay et son ambiance « super-héros » complètement loufoque, Agents of Mayhem s’inscrit dans la droite lignée des jeux du studio de développement Volition. Très agréable à l’œil techniquement parlant et disposant d’une très bonne durée de vie, AoM vous fera passer d’excellents moments le cul posé sur votre canap’ devant votre TV. Il est par contre très dommage que le titre ne possède pas de mode coop’ et/ou multijoueur…

[E3 2017] Artyom est de retour dans Metro Exodus !

Après avoir dévoilé une vidéo de gameplay spectaculaire durant la conférence Xbox de l’E3 2017, Deep Silver et 4A Games ont annoncé que Metro Exodus, le prochain chapitre de la série sera prévu pour une sortie en 2018 sur Xbox One (également sur PS4 et PC). 

Pour la petite histoire, un quart de siècle après qu’une guerre nucléaire a dévasté la Terre, quelques milliers de survivants se sont retranchés sous les ruines de Moscou, dans les tunnels du Métro. Ils ont bravé la pollution, combattu des bêtes mutantes et autres abominations et subi les affres de la guerre civile. Dans la peau d’Artyom, vous devez désormais fuir le Métro pour mener un groupe de Rangers Spartiates en quête d’une nouvelle vie à l’Est. Cette mission à l’échelle d’un continent vous entraînera dans un périple inoubliable à travers une Russie post-apocalyptique.

Les Agents de MAYHEM font leur grand retour…

… dans un feu d’artifice de grenades !

Agents Of Mayhem est un jeu d’action solo en monde ouvert, en vue à la troisième personne sur Xbox One, PS4 et PC et sera disponible chez nous à compter du 18 août. Fun, drôle, rempli d’action et possédant un scénario complètement déjanté, le titre de Deep Silver vous permettra d’explorez la ville de Séoul avec une équipe de trois agents interchangeables, chacun ayant son propre look, son propre sens de l’humour, ses armes préférées et ses compétences spécifiques, avec pour unique objectif : détruire la LEGION, ses opérateurs et leurs plans maléfiques pour reprendre le dessus sur le monde.

[TEST] Homefront : The Revolution sur XBOX ONE

Il y a 5 ans, le studio THQ nous sortait un « Homefront » qui n’avait pas spécialement conquis la presse spécialisée jeux-vidéo à l’époque. Aujourd’hui, Deep Silver, nouveau détenteur de la franchise, nous propose un reboot intitulé Homefront : The revolution dont l’action se place dans un tout nouveau jeu de tir en monde ouvert !

Homefront : The Revolution

Scénario : Dans Homefront : The Revolution vous incarnerez Ethan Brady, une jeune recrue qui aura pour mission de mener la résistance, suite à de nombreuses années d’occupation militaire, lors d’une guérilla face à un ennemi supérieur en tous points. En effet, vos adversaires ont un avantage sur vous car ils possèdent des technologies de pointe, une puissance de feu dévastatrice, de très nombreux blindés ainsi qu’une couverture aérienne rapprochée… La tâche sera difficile mais la population compte sur vous pour insuffler l’esprit de rébellion dans les rue de la ville, ralliant ainsi les citoyens à votre cause et transformant l’occupation en révolution !

Graphismes : Je n’irais pas jusqu’à dire que le titre de Deep Silver vous pétera la rétine (surtout si comme moi vous venez de terminer Uncharted 4 juste avant), mais simplement que le tout est agréable à l’œil… Homefront : The Revolution nous transporte dans une Amérique dévastée suite à 4 années d’occupation militaire Coréenne et vous y découvrirez l’ambiance oppressante de la ville de Philadelphie qui ressemble désormais à un ghetto bouclé par les drones de surveillance et les patrouilles blindées qui font régner l’ordre par la force et la peur ! Vous serez amené à traverser des paysages désertiques, des rues dévastées par les bombardements tout en passant par les bidonvilles et les stations de métro abandonnées où la résistance essaie tant bien que mal de s’organiser face à l’ennemi. Les personnages sont quant à eux bien modélisés malgré des visages peu expressifs et « botoxés ».

Jouabilité : Comme tout bon FPS qui se respecte, Homefront : The Revolution se veut très facile à prendre en main et incarner un membre de la résistance pour le faire évoluer dans un univers oppressant est carrément stressant. En effet, ici, il faut constamment être sur ses gardes et éviter de trop faire le fou en tirant des coups de feu comme un malade dans les rues sous peine de voir débouler de nombreux soldats et de nombreux drones qui vous calmeront une bonne fois pour toute… Bref, pour mener à bien vos missions, un arsenal très complet vous sera proposer. Toutes les armes de base possèdent plusieurs configurations de combat et vous pourrez facilement monter ou démonter les pièces de celles-ci afin de personnaliser leur points de fixation. Par exemple, votre flingue le plus basique peut devenir une mitraillette et votre fusil à pompe un redoutable cracheur de grenades… Un outil de piratage vous sera remis et il vous permettra de cramer les caméras de sécurité et de retourner les drones et les tourelles automatiques de vos ennemis contre eux. Si malgré tout ça vous galérez à passer certaines zones, vous pourrez recruter d’autres combattants de la liberté pour qu’ils se battent à vos côtés (même si ceux-ci sont carrément à la ramasse)… Et si vous en avez marre de traverser en long, en large et en travers la map à pied, libre à vous d’utiliser la moto dont la conduite est tout simplement merdique… Vous n’aurez néanmoins que le choix de l’utiliser à moins de vouloir cavaler comme un galérien pendant des kilomètres et des kilomètres (car oui la carte est grande) !

Durée de Vie : Comptez une bonne vingtaine d’heures de jeu pour terminer la campagne. Celle-ci est divisée en 3 zones (rouge, jaune et verte) et par niveau de difficulté. Votre mission (si vous l’acceptez) sera de les reprendre une par une en accomplissant des petits objectifs afin d’espérer mener la résistance au sommet et chasser l’occupant ! Homefront : The Revolution propose également un mode coopération à quatre joueurs sur une douzaine de missions. Celles-ci vous proposeront de récupérer des zones et de résister à des vagues d’ennemis. Simple et efficace !

Bande Son : Les bruitages et les thèmes musicaux font le boulot et l’ambiance globale est immersive ! Côté doublage, ils sont en français mais les visages sont tellement botoxés que les personnages ont du mal à bouger leurs lèvres !

Conclusion : Avec son scénario digne d’un grand film américain, mélangeant guerre et science fiction, et son ambiance stressante à souhait, Homefront : The Revolution vous fera passer un bon moment en compagnie d’ Ethan Brady, même si on aurait aimé faire l’aventure complète entre potes et pas seulement que sur une douzaine de missions… !

[E32014] « LE » Trailer Qui Tue !

Pendant cet E32014 il y a eu de belles annonces et tout et tout (je vais pas vous en faire un résumé, il y a déjà 3578 sites qui s’en sont chargés), et j’ai apprécié pas mal de Trailer dans l’ensemble… mais,… il y en a un qui se démarque du lot de par son originalité ! Il s’agit de celui de Dead Island 2. Jugez par vous même.  8)

design downloaded from free wordpress templates | free Hd wallpapers | free website templates download