Nerf Rival Overwatch – Le Trio Infernale !

La collection Nerf Rival s’est agrandit depuis le 14 mars dernier avec les reproductions officielles des armes de McCree, D.VA et Reaper du célèbre et très bon jeu-vidéo Overwatch ! Nous nous sommes fait un plaisir de tester tout cet arsenal en famille lors d’une guérilla improvisée dans le jardin. A noter que cette nouvelle gamme de produits créés par Hasbro est disponible en exclusivité chez Micromania8)  

Le Pacificateur de Jesse McCree ! La justice ne va pas se rendre toute seule…

McCree est un chasseur de prime à la volonté de fer. Il s’est joint à Overwatch pour échapper à une sentence de prison, mais c’était aussi pour lui une occasion de redresser les tords qu’il avait commis. Maintenant, il fait cavalier seul et rend justice à sa manière, combattant seulement pour les causes auxquelles il croit ! 

Disponible en commande sur le site de Micromania au prix de 49.99€, le Pacificateur est une fidèle reproduction de l’arme du plus célèbre des hors-la-loi Jesse McCree ! Le flingue est vraiment bien pensé, et ce jusqu’à l’éperon tournant se trouvant l’extrémité de la crosse. Pour charger l’arme, rien de plus simple, il suffit de tirer la glissière vers nous ce qui fera basculer le barillet sur le côté afin d’y insérer une balle puis pour l’amorcer il suffit de tirer à nouveau la glissière vers l’avant. Il est par contre dommage que nous ne puissions charger qu’une seule munition à la fois,… Ce n’est qu’un détail car mon fils l’a adopté dès qu’il l’a vue ! 

Dans la boite se trouve également un insigne métallique de très bonne qualité (que vous pourrez fixer à votre ceinture) ainsi que 6 balles en mousse ! Les tirs sont plutôt précis et filent à une vitesse de 24 mètres par seconde. 

Le Pistolaser HB50 de D.Va ! Je joue pour gagner…

D.Va est une joueuse professionnelle qui utilise son adresse hors-norme pour piloter un robot ultra-moderne. En tant que membre de l’unité MEK A, elle combat une monstruosité « Omniaque » qui attaque les villes et elle diffuse ses opérations de combat pour ses fans à travers le monde ! 

Disponible en commande sur le site de Micromania au prix de 39.99€, le Pistolazer HB50 est la moins chère des 3 armes que je vous présente à travers ce billet, ce qui ne veut pas dire qu’elle est la moins réussie… Bien au contraire ! Superbe esthétiquement parlant avec ses couleurs flashy et sa breloque lapin accrochée à la crosse, ce blaster léger et maniable est conçu pour les petites mains et est plus destiné à un public féminin. Le chargement de l’arme se fait sans mal. Il suffit ici de tirer la glissière complètement vers nous ce qui aura pour effet d’ouvrir une petite trappe afin d’y insérer au maximum 3 petites balles en mousse. Il suffit ensuite de tirer à nouveau la glissière vers l’avant pour que votre arme soit prête à l’emploi. Je n’ai eu le temps d’effectuer que quelques tirs avant que ma fille ne s’approprie ce Pistolazer !  

Dans la boite se trouve 3 balles en mousse ! Les tirs sont précis également et filent à une vitesse de 24 mètres par seconde. 

Le Faucheur de Reaper ! La mort est parmi vous…

Faucheur est un mercenaire ayant combattu dans de nombreux conflits armés. Il se déplace comme une ombre et laisse une traînée de cadavres derrière lui. Il est possible qu’il soit le résultat d’une expérience génétique ratée et qu’il traque les anciens agents d’Overwatch ! 

Disponible en commande sur le site de Micromania au prix de 64.99€, le Faucheur est le plus grand et le plus puissant des 3 guns ! Ce fusil à pompe de couleur blanc linceul est tout simplement magnifique ! Le chargement se fait par la culasse et tout comme le Pistolazer de D.Va, une petite trappe s’ouvrira afin d’y insérer 8 balles en mousse d’un coup afin de les tirer une à une. Il est pour ma part moins maniable que les 2 autres et je vous conseille de le tenir avec vos 2 mains. Attention tout de même lors de vos batailles à ne pas tirer à bout portant afin d’éviter tout accident !

Dans la boite se trouve 8 balles en mousse ! Les tirs font mal, très mal à courte portée et filent à une vitesse de 27 mètres par seconde. 

Hasbro nous sort ici de parfaites reproductions de trois armes de trois des héros emblématiques du jeu-vidéo Overwatch : Le Pacificateur, le Pistolazer et le Faucheur ! Le prix peut paraître un peu élevé pour certain mais au vue de la qualité et de la solidité des produits cela reste cohérent ! Ces produits plairont à coup sûr au fan de la série (petits et grands) et pourrait même en faire de superbes objets de collection ! Et ça moi j’achèèèèète !  :D 

Pour suivre toute l’actualité NERF, rendez-vous sur Facebook.com/NERFFrance@NerfFrance sur Twitter et @Nerf sur Instagram.

Pour plus d’informations sur les gammes NERF, rendez-vous sur nerf.hasbro.com

[TEST] ANTHEM sur XBOX ONE X

Développé par BioWare et édité par Electronic Arts, Anthem, sur Xbox One X, débarque dans les bacs après de nombreuses années de développement ! Ce nouvel Action-RPG multijoueur se déroule dans un mode ouvert où vous pourrez vous déplacer à la manière d’un IronMan seul ou en coopération ! Après y avoir joué pendant deux bonnes grosses semaines, je peux enfin vous donner mon ressenti via ces quelques lignes…  

Scénario : Dans un monde laissé à l’abandon par les dieux, une sombre faction menace toute l’Humanité. Les seuls à se dresser entre ces criminels et la technologie ancienne qu’ils convoitent sont les « Freelancers ». Vous incarnerez donc l’un d’entres eux, et avec 3 autres compagnons (ou solo si vous préférez), munis d’armures de type exosquelette à la puissance unique (le javelin), vous devrez explorer de vastes ruines en affrontant de très nombreux ennemis afin de vous emparer d’artefacts surnaturels… car si le puissant Observateur, leader des Dominions (le méchant quoi…), arrivait à s’en emparer, l’univers entier serait plongé dans la désolation la plus totale ! Alors un conseil, bravez les dangers d’un monde en constante évolution et unissez-vous pour triompher du mal ! Voilà à peu près ce que j’ai compris du scénar’…  :D  

Graphismes : L’exploration de l’univers d’Anthem est un véritable régal pour nos petits yeux ! Le tout s’articule autour de monuments imposants et de paysages terrestres mêlant le futuriste, l’antique et l’exotique… C’est de toute beauté !! Les différents environnements où vous combattrez sont riches, variés, et regorgent de mille détails. Les cycles jour/nuit s’accordent parfaitement avec les effets météos. Le jeu est fluide et vous explorez ainsi un monde magnifique qui ne demande qu’a être parcouru par les airs, sur terre et même sous l’eau… De plus, les effets d’ombre et les jeux de lumières sont irréprochables et s’allient parfaitement avec les effets spéciaux qui sont tout simplement bluffants (projections de particules, explosions,…). Du grand art ! 

Jouabilité : Anthem se présente comme un « Space Opera », intégrant bon nombre d’éléments de RPG où votre personnage arpentera un monde magnifique centré sur un système multijoueur coopératif où le but principal sera de défourailler des créatures entre amis tout en ramassant du butin ! Ici la prise en main est intuitive et cela peut importe le javelin choisi ! Votre exosquelette vous permet de voler, de nager, de courir, de léviter, d’esquiver les attaques, de frapper vos ennemis, de tirer et tout ça dans une fluidité parfaite rendant le gameplay TOTALEMENT JOUISSIF (même si une certaine obsession s’installe peu à peu pour trouver l’équipement ou l’arme rare à chaque instant de jeu) ! Ici, vous aurez donc la possibilité de choisir à votre guise le javelin qui vous convient le mieux parmi les 4 proposés, sachant que chacun dispose de ses propres capacités spéciales.

Doté d’une grande puissance d’attaque, de bonnes capacités défensives et d’un arsenal adapté à toutes les situations, le Commando est pour ma part le javelin indispensable à votre escouade. Si vous êtes plutôt du genre je fonce dans le tas et je défouraille tout ce qui bouge, alors l’énorme Colosse est celui qu’il vous faut. Grâce à sa puissance destructrice il est capable à lui tout seul de décimer une armée. Il est d’ailleurs le seul à pouvoir manier toutes les armes lourdes ! L’Intercepteur quant à lui, est très rapide et est idéal pour approcher les ennemis et leur infliger de lourds dégâts, pour ensuite s’éclipser en évitant toute contre-attaque. Pour terminer, le Tempête est un javelin survolté capable de mettre à l’épreuve les lanciers les plus expérimentés. Avec ses puissants sceaux et son armure minimaliste, il est capable de canaliser l’énergie grâce à ses sceaux pour léviter au-dessus du champ de bataille et ainsi infliger de très gros dégâts.

Au fil du jeu, vous ferez constamment progresser vos talents de pilote, ainsi que les propriétés offensives et utilitaires de vos exosquelettes. 

Durée de Vie : Comptez des dizaines et des dizaines d’heures de jeu entre potes et quelques nuits blanches… Oui je dis bien « entre pote » ! Car si vous décidez de jouer seul dans votre coin, l’aventure vous paraîtra bien fade et vous risquerez de décrocher très vite. Car oui, Anthem est vraiment pensé pour jouer en coop’ et non pour vous amuser en solo… Que ce soit l’exploration libre ou l’aventure en elle même, le bébé de Bioware nous fait passer d’excellents moments entre potes ! 

Il faut savoir qu’Anthem n’en est qu’à ses débuts, car le jeu va continuer à se diversifier et à évoluer grâce à son service gratuit de mise à jour des contenus. Au cours des 90 prochains jours, des missions, des récompenses et des forteresses seront ajoutées. L’élément le plus remarquable sera le premier cataclysme, un événement qui transformera totalement l’univers du jeu, pour une toute nouvelle expérience. Des histoires, des personnages et des ennemis feront petit à petit leur apparition après le lancement du jeu, pour toujours plus de surprises et de défis. Bref,… Du lourd ! 

Bande Son : Irréprochable ! L’immersion est complète ! Les doublages sont en français, les bruitages des armes et des explosions sont plus que convaincants et les thèmes musicaux font leur travail avec beaucoup de talent. 

Conclusion : Les p’tits gars de chez Bioware ont fait du bon boulot comme à leurs habitudes (Mass Effect, Dragon Age, Jade Empire,… pour ne citer qu’eux) ! Grâce à sa réalisation artistique ultra soignée, son gameplay complètement jouissif, sa durée de vie phénoménale et son ambiance immersive, Anthem s’impose comme un incontournable à posséder ! Sur ce moi j’y retourne… 8) GT : misterdream78

[EN BREF] At Sundown: Shots in the Dark sur XBOX ONE

At Sundown: Shots in the Dark sur Xbox One est un jeu de tir d’arène basé sur la furtivité, en vue aérienne, et dans lequel 4 joueurs peuvent s’affronter dans des parties en ligne et locales. Plongé dans l’obscurité la plus totale et ne pouvant ni voir ni être vus par leurs adversaires sauf quand ils tirent ou quand ils passent devant une source de lumière, le titre de Versus Evil se présente comme un jeu de « cache-cache mortel  » !  ^^) 

Plus prenant qu’il n’y parait au premier abord, ce « Party Game » fait monter la pression à chaque instant et promet de bonne soirée entre potes ! Attention tout de même, lors de vos parties,  à ne pas vous acharner toujours sur les mêmes personnes sous peine de mettre les amitiés les plus solides à l’épreuve ! Son principe d’utiliser l’obscurité pour se cacher fait vraiment monter la pression à chaque instant. At Sundown: Shots In The Dark met un arsenal de 17 armes à votre disposition, comprenant des flingues, des fusils de précision, des fusils à pompe ou encore des armes blanches, à utiliser dans 6 zones proposant chacune des mécaniques d’éclairage bien différentes. Le titre vous offre aussi la possibilité de choisir parmi 9 modes de jeu, qui vous entraîneront soit dans des matchs à mort jusqu’à quatre joueurs, soit dans des parties en coop pour affronter des adversaires contrôlés par l’IA, ou encore de participer à l’affrontement ultime du « 1 Vs. 1 ». En bref, le jeu est plutôt cool et seul le meilleur des meilleurs dominera chaque round et survivra au défi ultime : atteindre le sommet au coucher du soleil !  8) 

Gagnant des prix très convoités «One to Watch» aux BAFTA 2016, At Sundown: Shots in the Dark a également remporté le prix Imagine Games 2016 de Microsoft pour son design de jeu innovant, intégrant, avec des effets de source de lumière sporadique pour créer un climat tendu mais très compétitif.

[TEST] Metro Exodus sur XBOX ONE X

Etant un très très très très grand fan de la série Metro, je ne vous cache pas que mon impatience a été grande et qu’elle me rongeait au plus haut point de pouvoir enfin tester Exodus sur ma Xbox One X  ! Il est vrai que depuis l’annonce de ce 3ème opus, je me suis efforcé de ne regarder aucuns trailers ni autres vidéos du jeu afin de garder l’entière surprise pour le jour de sa sortie. Après avoir donc terminé une première fois l’aventure (et avant de m’y replonger pour y découvrir la 2ème fin du titre de 4A Games),  je peux enfin vous donner mon avis via les quelques lignes qui suivent !

Scénario : Nous sommes en 2036… Un quart de siècle après qu’une guerre nucléaire ait ravagé la Terre, quelques milliers de survivants se sont retranchés sous les ruines de Moscou, dans les tunnels du Métro. Ils ont bravé la pollution radioactive, combattu des bêtes mutantes et autres abominations et subi les souffrances de la guerre civile… Dans la peau d’Artyom, vous prendrez place à bord de l’Aurora, une locomotive à vapeur grandement améliorée, afin de fuir le Métro et mener une poignée de survivants en quête d’une nouvelle vie à l’Est. Cette mission vous entraînera dans un périple angoissant et stressant à travers une Russie post-apocalyptique, dans l’espoir de trouver une vie meilleure…

Graphismes : Ce 3ème opus de la série Metro est comme ces prédécesseurs, c’est à dire : M-A-G-N-I-F-I-Q-U-E graphiquement parlant ! Dès les premières secondes, Exodus impressionne ! Vous êtes transporté littéralement dans un Moscou complètement dévasté où règne le chaos. Durant votre aventure vous serez amené à explorer, sur toute une année, les étendues sauvages d’une Russie post-apocalyptique prenant vie grâce à des cycles jour/nuit complètement dingues ainsi qu’à une météo dynamique bien intégrée,… et ce au début du printemps et jusqu’au cœur de l’hiver nucléaire. Hummm… Arrêtez-vous un instant et respirer moi ce bon bol d’air frais… touss, touss… ! Bref,… une véritable tuerie graphique (et je ne mâche pas mes mots…) malgré quelques bugs gênants et les nombreux retours au menu intempestif (mais cela devrait être réglé d’ici peu via un patch correctif) ! Les textures sont fines, les décors superbes, les effets de lumières éblouissants, l’ambiance oppressante parfaitement maîtrisée, la modélisation des personnages splendide et les animations époustouflantes ! J’en attendais pas moins de 4A Games ! <3 

Jouabilité : Metro Exodus se veut très facile à prendre en main et incarner Artyom pour le faire évoluer dans un univers oppressant est carrément stressant et parfois angoissant. En effet, ici, il faut constamment être sur ses gardes et éviter de trop faire le fou en tirant des coups de feu comme un malade sous peine de voir débouler de nombreux mutants ou tout autre cinglé de la gachette… 

Pour mener à bien les missions que le colonel Melnik vous attribuera pendant votre aventure, un arsenal composé d’une dizaine d’armes faites maison aux compétences bien différentes vous sera proposé. Vous pourrez en transporter 2 à la fois et pourrez également les modifier et les personnaliser sur un établi avec les différentes pièces que vous trouverez sur votre chemin. Toutes ces armes possèdent plusieurs configurations de combat et vous pourrez facilement monter ou démonter les éléments de celles-ci afin de les personnaliser à votre manière de jouer. A noter que votre arsenal s’encrasse et qu’il faudra le nettoyer (un peu trop) souvent pour une utilisation optimale !

Pour ma part j’ai opté (pour la plupart du temps) pour une approche en toute discrétion évitant ainsi le flux hostile de bandits et de mutants… Car il faut le souligner, les munitions se font rares, il est donc primordiale de les économiser… Notre héros possède également des lunettes de vision nocturne ainsi que des armes de lancer, telles que des couteaux, des cocktails Molotov, des grenades et des boîtes de conserve bien pratique pour distraire l’attention d’un ennemi… Vous pourrez également compter sur sa fameuse torche et sur son masque à gaz qu’il faudra penser à recharger de temps en temps, un briquet pour se débarrasser efficacement des toiles d’araignées ainsi qu’un indicateur lumineux très utile situé sur son avant bras qui s’active lorsque vous êtes dans une zone bien trop éclairée et donc détectable facilement par vos ennemis ! Du coup, si vous vous la jouez infiltration, pensez à bien éteindre les lumières dès que vous le pouvez, ce qui facilitera grandement votre progression !

Durée de Vie : Comptez une bonne vingtaine d’heures de jeu (voir beaucoup plus si vous désirez consacrer du temps aux différents objectifs secondaires) lors de vos aventures en Russie. Personnellement j’ai pris de mauvaises décisions par moment ce qui a provoqué de lourdes conséquences sur le déroulement de mon histoire ! Je compte bien réparer tout ça lors de ma deuxième partie afin de découvrir ce qu’il se passera avec des choix différents… 

Bande Son : Irréprochable ! Oui c’est bien le mot ! Mais quelle ambiance les amis ! L’immersion est complète, oppressante et terrifiante à souhait ! Cet opus propose des thèmes musicaux qui vous feront dresser les poils (je m’écoute la B.O. sur ma platine vinyle en boucle) ! Rajoutez à cela des bruitages convaincants et un doublage en français parfait… Par contre il faudra m’expliquer pourquoi Artyom ne prononce aucun mots et ne répond donc à aucune question pendant toute l’aventure… Hormis au début de chaque chapitre…

Conclusion : Merci, merci, merci et encore merci 4A Games ! Je me suis régalé du début à la fin de mon aventure au côté d’ArtyomMetro Exodus est donc un titre incontournable servi par un gameplay aux mécanismes parfaits, d’une beauté incomparable, d’une bande son immersive, d’une durée de vie plus que convenable et d’un univers si immersif que je n’ai vu le temps passé… et rare sont les jeux qui me procurent un tel effet ! N’étant toujours pas rassasié, j’entame dans la foulée une seconde partie en effectuant quelques changements au niveau de mes choix. Bref à posséder de toute urgence ! 

Les Zombies débarquent dans World War Z !!!

Saber Interactive dévoile aujourd’hui le tout dernier trailer de son jeu World War Z

 World War Z sera disponible en boutique le 16 avril 2019 sur PS4 et Xbox One.  8) 

design downloaded from free wordpress templates | free Hd wallpapers | free website templates download