Tag Archives: 2K GAMES

[CONCOURS] 2 SWEATS à CAPUCHE MAFIA 3 à GAGNER !

Pour ce nouveau concours « Spécial Fêtes de Fin d’Année », 2K France, que je remercie chaleureusement, se joint au blog afin de vous faire gagner deux Sweats à Capuche du jeu Mafia 3 !

Pour participer au tirage au sort, c’est très simple, il suffit de répondre à une seule question et de me faire parvenir votre bonne réponse par mail ainsi que vos coordonnées postales avant le 25 décembre 2016, 20h00 à l’adresse suivante : leblogunjoueur@gmail.com ! (objet : Concours MAFIA 3)

– Comment se prénomme le personnage que l’on incarne dans Mafia 3 ? (indice)

Vous pouvez également doubler vos chances avec Twitter, pour cela, il vous suffit de suivre @misterdream78 et de twitter le message suivant :

Follow @misterdream78 et RT pour gagner deux Sweats à Capuche du jeu Mafia 3 ==> http://bit.ly/2i3UhXx #concours

Bonne chance à tous !   8) 

Et surtout n’oubliez pas de poster le lien de votre tweet dans votre mail.  ;) 


TADAAAAAAAM !
 
Fabrice E. (63) et Mathias R. (75) remportent un Sweat à Capuche du jeu Mafia 3 !
 
Bravo à vous !  8) 

[TEST] MAFIA 3 SUR XBOX ONE

Après avoir passé des heures et des heures de jeu sur la dernière super production de 2K et Hangar 13, je peux enfin vous livrer mes impressions sur ce Mafia 3 qui fait tant parler de lui sur la toile ! Ce 3ème opus nous ramène en 1968 dans la ville de New Bordeaux où le crime organisé est présent à chaque coin de rue !

Scénario : L’action de Mafia III se situe en 1968, dans une Nouvelle-Orléans réinventée en pleine effervescence. Après des années de combat au Vietnam, Lincoln Clay (notre héros) a compris une chose : « la famille, ce n’est pas ceux qui t’ont vu naître mais bien ceux pour qui tu es prêt à donner ta vie ». De retour dans sa ville natale de New Bordeaux, il est résolu à laisser derrière lui son passé de criminel. Mais lorsque sa famille de cœur, la mafia afro-américaine, est trahie puis éliminée par la mafia italienne, Lincoln rassemble un nouveau clan et se lance dans une vendetta acharnée pour faire payer les responsables jusqu’au dernier. Entre fusillades, combats à mains nues, conduite extrême et péripéties dans la jungle urbaine, le chemin s’annonce difficile dans les rues de New Bordeaux… mais quand on sait bien s’entourer, prendre des décisions et se salir les mains, même un paria peut gravir les échelons de la pègre. ;) 

Graphismes : Hormis quelques bugs (très désagréable) par ci par là et de nombreux retours intempestifs au menu pour lesquels on espère un patch correctif très rapidement…, Mafia 3 est visuellement très réussi. Le titre de 2K et Hangar 13 vous transporte dans les années soixante en plein cœur de l’alternative imaginaire de la Nouvelle Orléans dans la ville de New Bordeaux, que vous pourrez explorer librement. Celle-ci est constituée d’une population dense (et pas question ici d’écraser qui que ce soit sans que quelqu’un ne vous balance aux flics), de différentes cultures et de quartiers plus ou moins accueillants. Tel que Delray Hollow qui est le quartier où Lincoln a grandi, le Quartier Français, repère de tous les fantasmes et de perversions possible, Pointe Verdun qui est le quartier Irlandais et donc un endroit idéal pour dénicher une bonne bouteille de whisky, non loin de là se trouve le charmant petit quartier ouvrier de SouthDowns, le centre ville qui n’est autre que le cœur palpitant de ce New Bordeaux ou encore les zones industriels de Barclay Mills, Tickfaw harbor et River Row… sans oublier le Bayou, un bel endroit, calme et sauvage rempli de marécages et de crocodiles en veux-tu en voilà… Chaque zone a ses propres environnements, sa façade, son atmosphère mais aussi ses cotés secrets, souvent à base de violence et autres règlements de compte. Vous remarquerez très vite, en explorant la ville, que ses rues regorgent de détails appréciables entremêlant anciennes et nouvelles constructions ! 

Jouabilité : Assez simpliste, le gameplay de ce Mafia 3 se veut facile à prendre en main et ne s’encombre pas de longues explications. Pour vous protéger et vous défendre de la raclure qui dirige les rues de ce monde complètement ouvert, un arsenal est bien évidemment mis à votre disposition (mais reste assez classique dans l’ensemble) : Flingue, fusil à lunette, fusil à pompe, mitraillette,… Lincoln peut transporter 2 armes à la fois (hors gadgets) et tout au long de votre vendetta, vous débloquerez des options, telles que l’appel à l’aide à un commando pour que ceux-ci viennent lui filer un coup de main lorsque la situation dégénère un peu trop… Il faut tout de même savoir qu’il est possible d’aborder le jeu de 2 façons. En effet, vous pourrez opter pour une approche furtive en vous déplaçant de cachette en cachette tout en sifflant pour attirer vos ennemis afin de les éliminer brutalement (et le mot est faible) tout en évitant de faire du bruit ou alors de foncer dans le tas à la Chuck Norris pour tout défourailler… Pour ma part j’ai opté pour un mix des 2. Pour mener à bien vos missions, obtenir de l’aide auprès de vos sbires et régner en maître sur New Bordeaux, vous pourrez répartir chaque quartier repris en essayant d’être le plus équitable possible (ou pas…) lors du partage de ceux-ci !

Durée de Vie : Comptez une bonne trentaine d’heures de jeu si vous faites parti des complétionnistes de mon genre… L’histoire en elle-même est vraiment prenante et digne d’un grand film Hollywoodien tout en étant légèrement tachée par une répétitivité dans les missions secondaires ! Notamment pour le contrôle de chaque quartier de la map. Les plus courageux (ou les plus fous), pourront recommencer l’histoire, une fois terminée, afin de découvrir les autres fins ou pour obtenir les précieux 1000G…

Bande Son : Les doublages sont en français, les différents bruitages sont parfaitement parfaits et les thèmes musicaux nous immergent complètement dans cette Nouvelle-Orléans réinventée en pleine effervescence ! Pour faire court, l’ambiance sonore est sensationnelle et l’immersion est totale !

Conclusion : Avec son scénario digne d’un grand film, porté par ambiance et une réalisation de qualité, même si quelques bugs très désagréables viennent tachés l’aventure, ce Mafia 3 vous fera passer un très bon moment en compagnie de Lincoln Clay dans sa vendetta contre la mafia italienne…. Mais avant de vous lancer dans cette aventure, rappelez-vous seulement, qu’un empire du crime ne se construit pas tout seul.  ;) 

Je vous conseille tout de même d’attendre que son prix baisse… 40 euros serait un prix plus que correct ! ;) 

[DECOUVERTE] NBA 2K17 sur XBOX ONE

C’est la rentrée, et comme chaque année un nouveau NBA 2K attend les amateurs de Basketball… Cet opus 2017 propose un tout nouveau scénario dans le mode MaCARRIÈRE avec la participation de l’acteur récompensé Michael B. Jordan, en plus de la simulation de NBA la plus réaliste à ce jour. Sachant que le titre de Visual Concept ne souffre d’aucune concurrence sur ce marché…  ;)

Manette en main, les yeux rivés sur l’écran, la magie se met en place… Cette version XBOX One de NBA 2K17 est plus que magnifique et on peut tout simplement dire que l’on s’approche de l’excellence (Oh que oui !). Les joueurs sont modélisés à la perfection et sont très facilement reconnaissables. D’ailleurs, les animations de nos stars du basket-ball, les attitudes avec ou sans le ballon ainsi que leurs mouvements semblent encore plus naturels que par le passé et l’action sur le terrain est plus vraie que nature ! Le souci du détail est là et va même jusqu’à la transpiration qui rend la peau des joueurs presque réelle. On pourrait vraiment se croire devant un véritable match de la NBA ! UN TRUC DE DINGUE… ! La bande son n’est pas en reste avec des commentaires dans le jeu des plus réalistes et dynamiques à ce jour. Nous avons au micro les meilleurs talents jamais réunis dans un jeu de sports, tels que de nouveaux ajouts de Chris Webber, Steve Smith, David Aldridge & Brent Barry. Pour la première fois dans un jeu vidéo de sport, les équipes de commentateurs changent de match en match pour permettre une expérience unique à chaque fois que vous jouerez. Après Jay Z, LeBron James ou encore Pharrell Williams, c’est cette fois Grimes, Noah Shebib et Imagine Dragons qui se sont occupés de la programmation musicale du soft. Autant vous dire que ça déménage !  Voici la playlist… DU LOURD !

NBA 2K17 propose un tout nouveau scénario dans le mode « MaCARRIÈRE » avec la participation de l’acteur Michael Bakari Jordan (Creed : L’Héritage de Rocky Balboa) ! De plus, les joueurs qui comme moi ont participé à “The Prelude”, une expérience disponible gratuitement en téléchargement avant le lancement, pourront continuer leur apprentissage dans ce mode et progresser dans la Draft NBA ainsi que dans les équipes NBA. Votre performance sur le terrain et vos choix de carrière auront différentes conséquences. Le titre de Visual Concepts fait preuve encore une fois d’un gameplay incroyablement réaliste en mettant la balle entre vos mains comme jamais auparavant. Les dribbles s’exécutent naturellement avec le stick droit et les compétences avancées de tir vous offrent un contrôle total de puissance et d’orientation de vos tirs extérieurs, augmentant votre capacité à terminer dans la raquette.

Composée de légendes du Hall of Fame de la NBA, dont Michael Jordan, Larry Bird, Magic Johnson, Scottie Pippen, Karl Malone ou encore Magic Johnson, la « Dream Team » de 1992 (Putain… j’ai encore des souvenirs plein la tête…) est considérée comme l’une des plus grandes, voire la plus grande, équipes jamais composée dans l’histoire du basket-ball. … Et deviné quoi …? Vous pourrez opposer cette équipe de légende aux joueurs de l’équipe nationale USAB de cette année, avec notamment Paul George (qui figure sur la jaquette), et les athlètes Kevin Durant, Draymond Green, Jimmy Butler et Kyrie Irving de la Team 2K.

En plus d’être magnifique à regarder, NBA 2K17 est un jeu accessible grâce à son gameplay retravaillé. Comme ses prédécesseurs, le bébé de Visual Concepts est LA référence absolue en matière de jeux vidéo de basket-ball. Bande son, réalisation, contenu, tout est parfait. Fan absolu ou joueur occasionnel, ruez-vous sur cette merveille, vous y trouverez forcément votre compte. 8)

WTF !?  oO

[PRESS KIT] BIOSHOCK : THE COLLECTION sur XBOX ONE

La semaine dernière, j’ai eu l’immense plaisir de recevoir à la maison le superbe Press Kit de BioShock : The Collection. Je remercie une nouvelle fois la chaleureuse équipe de 2K France pour leur gentillesse. Si vous me suivez sur twitter et/ou instagram, vous n’êtes pas s’en savoir tout l’amour que je porte à cette série <3 ! Pour la présentation et le déballage de ce formidable objet de collection, j’ai choisi la compagnie d’une petite sœur… ^^

La boite du coffret est au format A5 et le fourreau de couleur noire sur lequel est inscrit en relief « Bioshock : The Collection » donne l’impression d’être est en cuir !

Au dos de la boite on peut remarquer que l’objet a été édité à 450 exemplaires… et je possède le n° 351.  :p

2

A l’intérieur du packaging se trouve une petite boite cuivrée. On y aperçoit un dessin représentant la citée sous-marine Rapture (en bas) et la ville de Columbia qui flotte dans les airs (en haut)…

4

En ouvrant la boite, on y découvre un petit livre de présentation regroupant l’ensemble des œuvres des 3 opus de la série…

Sous l’artbook, on trouve les deux disques Xbox One de cette collection en version presse. Le premier contient BioShock 1 et 2 et le second BioShock Infinite.

6

5

Se trouve également à l’intérieur, un poster double face avec au recto l’affiche du Masquerade Ball 1959 de Rapture et de l’autre une propagande sur l’utilisation du pouvoir Devil’s Kiss de BioShock Infinite…

7

8

Et pour finir,.. Une superbe pièce en métal dont chacune des faces est joliment décorée. Le phare de Rapture d’un coté avec l’inscription “All good things of this Earth flow into the city”, et le phare de Columbia de l’autre avec l’inscription “There’s always a lighthouse, a man, a city”.

Je me suis replongé dans l’aventure dès la réception de ce Press Kit. Autant vous dire que j’ai surkiffé mon retour sur Rapture et qu’il me tarde de continuer l’aventure… J’ai donc terminé le 1er épisode en difficulté « Survivant » sans utiliser de Vita-Chambre et ce, en une petite trentaine d’heures avec un score de 1190G. J’ai abandonné tout espoir d’atteindre les 1200/1200 car le succès « Expert » du DLC « Mondes de douleur » qu’il me manque est hyper chaud à obtenir. Celui-ci consiste à combattre dans 9 arènes différentes afin de sauver la petite sœur enfermée et tout ça en moins de 15 minutes avec une difficulté réglée sur « moyenne » ou plus…

Mon avis sur la série… vous le connaissez déjà étant donné qu’il s’agit de ma série de jeux-vidéo préférée ! En revanche, ce qu’il faut savoir sur ce BioShock : The Collection, c’est qu’il regroupe l’ensemble des 3 opus (DLC y compris) dans un seul et même pack en 1080p et 60 images par seconde, avec des textures améliorées et de nouveaux éléments artistiques créés spécialement par Blind Squirrel Games. Si vous avez déjà joué à la trilogie, c’est un bon moyen de se la refaire et pour ceux qui ne connaissent pas (euh… c’est possible ça ?) c’est le moment ou jamais de vous y mettre !  8)

[TEST] BATTLEBORN sur XBOX ONE

Ayant archi surkiffé la série des « Borderlands », je ne pouvais pas passer à côté de ce nouveau titre made in 2K Games / Gearbox Software nommé : Battleborn ! Surtout que l’Open Beta du mois d’avril m’avait grave emballé ! Bref, après avoir passé quelques jours (dont une petite nuit blanche) à batailler en compagnie de mes fidèles brutasses sur Solus, la dernière étoile de notre univers, je peux enfin vous livrer mes impressions !

Scénario : L’action de Battleborn se déroule dans un avenir lointain, où pratiquement toutes les étoiles de l’univers ont sombré aux mains d’un mystérieux ennemi. Solus, la dernière étoile, est la seule lueur d’espoir pour les survivants. Le déclin des étoiles a engendré une grande guerre parmi tous ces désespérés à la recherche des dernières ressources. Les héros, appelés Battleborn, combattent pour leurs propres factions alors que la vie dans cet univers vacille au point de s’éteindre. C’est alors que le mystérieux ennemi menace de terminer ce qu’il a commencé et seule une alliance improbable entre les héros les plus puissants de l’univers pourrait l’arrêter… En résumé, on compte sur toi hein !

Graphismes : Solus, la dernière étoile de notre cosmos, nous offre de vastes environnements riches, variés, colorés à souhait et de très beaux paysages « cartoonesque » clairement inspirés de Borderlands. J’ai bien écrit « inspiré » car, certes, la patte artistique du studio est reconnaissable sans mal mais l’univers de Battleborn en est bien différent. Vous combattrez sur des terres où la flore est luxuriante ou encore entre d’immenses montagnes, où le magma et les sources thermales permettent à la végétation de pousser sur leur surface glaciale. Je n’irais pas jusqu’à dire que le jeu vous pétera la rétine par sa qualité graphique, mais simplement que le tout est vraiment très agréable à l’œil. Quant au design de chacun des personnages, il est particulièrement réussi et on sent que les développeurs ont dû s’éclater en les créant !

Jouabilité : Battleborn se présente comme un FPS « MOBA » (Multplayer Online Battle Arena) où vous incarnerez l’une des 25 brutasses survitaminées aux propriétés extraordinaires. Ces supers héros possèdent leur propre personnalité et sont équipés d’armes et de pouvoirs uniques. L’ensemble de ces héros est réparti dans diverses catégories telles que l’attaque, la défense ou encore le soutien et chaque perso possède trois capacités ainsi qu’une arme principale. Vous pourrez ainsi vous battre au corps à corps ou à distance et utiliser votre magie pour venir à bout de vos ennemis ! De quoi se faire zizir et de choisir le personnage avec lequel vous serez le plus à l’aise : Cyborg, Elfe, Nain, Samouraïs Vampires, Catcheur, Punkette,… bref, il y en a pour tous les goûts !

Durée de Vie : Comptez environ 8 heures pour terminer le mode histoire de Battleborn. Celui-ci est divisé en plusieurs épisodes jouables entièrement en solo ou en coopération (jusqu’à cinq) ou sur écran partagé à deux. Chaque mission possède une intrigue unique et indépendante et s’inscrit dans l’histoire globale du jeu. Vous pourrez bien entendu rejouer chacune des missions avec vos potes afin de tenter de gagner un meilleur butin ! Oui je dis bien « avec vos potes » car si vous décidez de jouer seul dans votre coin, l’aventure vous paraîtra bien fade. Hé oui,… Battleborn est vraiment pensé pour jouer en coop’ et non pour vous amuser en solo… S’ajoute à cela une expérience multijoueur compétitive en équipe pouvant rassembler jusqu’à 10 joueurs en ligne, lors de matchs en 5 contre 5, et comprenant trois modes multi distincts :

Incursion : Vous devrez défendre votre base contre des vagues de sbires contrôlées par l’IA, tout en établissant des stratégies coopératives pour permettre à vos propres sbires de détruire la base adverse.

Capture : Vous devrez vous affronter entre brutasses au cours de terribles matchs à mort en tentant de capturer et conserver certains objectifs sur la carte pour remporter la victoire.

Fusion : Ici, vous devrez guider vos sbires pour les conduire à la mort au centre de la carte. Des points sont accordés pour chaque sbire sacrifié dans l’incinérateur. Pour gagner vos devrez obtenir le meilleur score !

Bande Son : Les doublages sont en français et une pointe d’humour habite constamment ce Battleborn. Les bruitages des armes et des explosions sont plus que convaincants et les thèmes musicaux font leur boulot !

Conclusion : 2K Games et Gearbox Software nous livrent un très bon titre. Très agréable à l’œil techniquement parlant, ainsi que par son gameplay, Battleborn offre un panel de 25 combattants variés où chacun est unique et où l’on prend du plaisir à les découvrir un par un. La campagne, jouable en solo ou en coopération, est modulable et vous permettra de choisir la mission que vous souhaitez découvrir et ce, dans l’ordre que vous désirez. Celle-ci vous tiendra en haleine une bonne huitaine d’heures. S’ajoute à cela une bonne rejouabilité ainsi que différents modes multijoueurs afin de prolonger l’amusement et les confrontations entres potes !

NB : 2K Games et Gearbox Software soutiendront également le jeu après sa sortie avec de nouveaux contenus gratuits dont cinq nouveaux héros jouables, augmentant le roster à 30 personnages au total, des modes multijoueurs compétitifs additionnels, des cartes, des mises à jour d’équilibrage et des fonctions de la communauté.  8)

design downloaded from free wordpress templates | free Hd wallpapers | free website templates download