Category Archives: SWITCH

[DECOUVERTE] Pokkén Tournament DX sur Nintendo Switch

Après avoir combattu il y a plus d’un an sur Nintendo WiiUPikachu, Shadow Mewtwo, Dracaufeu et compagnie sont de retour et envahissent les arènes de la Nintendo Switch dans Pokkén Tournament DX.  8) 

Dans Pokkén Tournament DX vous incarnerez l’un des 21 combattants Pokémon les plus iconiques pour affronter d’autres combattants Pokémon dans des arènes de combat en 3D. Simple et efficace ! N’ayant pas joué à la mouture WiiU il est difficile pour moi de faire des comparaisons… Ce que je peux vous assurer en revanche, c’est que ce Pokkén Tournament DX est foutrement beau ! Les arènes de combat sont particulièrement réussies et variées, même si il est vrai que sur la vingtaine de lieu que propose le titre, certains environnements sont légèrement en deçà par rapport à d’autres (cela est souvent le cas dans les jeux de combats) ! Quant aux animations, elles sont tout simplement superbes grâce à des jeux de lumières magnifiques et une fluidité lors des combats vraiment plaisante… et ça, aussi bien lorsque l’on joue en mode portable ou lorsque l’on joue devant son écran de Tv. La modélisation des 21 combattants Pokémon est excellente et on a l’impression d’être devant un film d’animation… J’adhère complètement à cette empreinte graphique ! 

Avant de rentrer dans les différentes arènes pour vous fritter, vous devrez passer par la case création de votre dresseur. Suite à ça, vous devrez choisir votre Pokemon favori et lui faire passer une série d’épreuves d’entraînements (le tuto quoi :D ). Une courte présentation des différents mode vous sera proposer, tel que Solo, la Ligue, les défis quotidiens ou encore le Multijoueurs. Evidemment, la grande force de ce Pokkén Tournament DX réside dans une prise en mains relativement simple, même si il vous faudra pas mal de pratique pour dompter efficacement chaque créature ! Et comme tout bon jeu de baston qui se respecte, ce sont des heures et des heures de jeu que vous passerez derrière votre écran que vous soyez fan ou non de ces petites bêtes !  ;)

[DECOUVERTE] Nights of Azure 2 : Bride of the New Moon sur Nintendo Switch

L’action-RPG de Koei-Tecmo et de Gust, Nights of Azure 2 : Bride of the New Moon est disponible depuis le 27 octobre sur Nintendo Switch ! Ce nouvel opus vous permettra de suivre  l’histoire de trois jeunes femmes liées par le destin ! 

Nights of Azure 2Bride of the New Moon nous plonge en plein cœur d’une ville fictive d’Europe occidentale en proie aux démons, à la fin du 19e siècle. Le scénario suit les traces d’Alushe, membre des chevaliers-protecteurs, et de ses deux amies d’enfance, Liliana, une prêtresse empathique, et Ruhenheid, qui appartient à l’Ordre de Lourdes. Alors qu’elle protégeait Liliana, Alushe tombe dans une embuscade et se fait tuer… Elle est peu après ramenée à la vie par la Nouvelle Curie, une organisation religieuse aux allégeances douteuses, sous la forme d’un hybride de démon partiellement artificiel. Alushe, bien décidée à sauver Liliana, et accompagnée de nombreux alliés improbables ayant tous leurs propres ambitions, trouvera la force de disperser les ténèbres qui entourent le monde et de découvrir qui se cache derrière la mystérieuse Reine de la Lune…

Dans Nights of Azure 2 : Bride of the New Moon vous ferez la connaissance de démons uniques et pernicieux, et vous devrez utiliser à votre avantage les liens forts qui lient les personnages entre eux. L’équipe de combat sera toujours composée d’Aluche, le personnage jouable, un PNJ de son choix, et jusqu’à deux Servans. Chaque membre de l’équipe apportera son lot de compétences uniques, depuis les différents styles de combat et d’armes jusqu’au superbe Lily Burst, un bonus qui associe les compétences extraordinaires d’Aluche et de ses compagnons humanoïdes pour déclencher une attaque dévastatrice. 

Les puissants serviteurs de type Striker seront un atout indéniable dans le groupe, grâce à leur capacité de passé de leur forme démoniaque à celle d’armes qu’Aluche peut manier au combat. Contrôler des Striker offre de très nombreux moyens d’influencer les combats, en améliorant les compétences d’Aluche soit à longue portée, soit au corps-à-corps, en fonction du Servan qu’elle va utiliser.

Les belles Lilies peuvent quant à elles produire d’impressionnantes attaques combinées avec Aluche, nommées Double Chase. Lorsque toutes les conditions sont réunies, vous pouvez utiliser cette attaque pour renverser le cours du combat en infligeant de spectaculaires dégâts à toute personne se trouvant sur votre chemin. Les compétences actives d’Aluche et les compétences spéciales des Lilies peuvent également vous aider, en améliorant la santé, l’attaque ou la défense de l’équipe d’Aluche.

Vous l’aurez donc bien compris, tirer le meilleur avantage d’un groupe disparate formé d’humains et de démons sera donc la clé de la victoire !

Parmi les vagues de démons qui rôdent, vous trouverez des monstres de grande taille, des boss qu’Aluche et ses amis ne pourront vaincre qu’en puisant au plus profond de leurs forces, mais aussi à l’aide de l’environnement qui les entourent. Vous pourrez par exemple briser des tonneaux de liquide inflammable, afin d’embraser vos ennemis et leur infliger des dégâts considérables avec une attaque de feu ! Aluche rencontrera des boss uniques, à l’instar de Vallderossa, une araignée géante qui se sert de sa toile pour combattre, ou encore Blue-Blooded Fish Joe, qui se cache sous terre, n’attendant que le bon moment pour frapper…

La prise en main se fait sans mal et la difficulté est bien dosée. Visuellement très réussi avec sa magnifique palette de couleurs, Nights of Azure 2Bride of the New Moon vous chatouillera la rétine aussi bien sur votre écran de Tv que sur l’écran de votre Nintendo Switch ! Les combats sont dynamiques et l’aventure vous tiendra en haleine une bonne vingtaine d’heures malgré une traduction uniquement en anglais ! 

A noter qu’une série de bonus post-lancement ont également été annoncés pour tous ceux qui achèteront Nights of Azure 2: Bride of the New Moon dans les 3 mois qui suivront son lancement.  8) 

[TEST] ARMS sur Nintendo Switch

Pour être honnête avec vous, la sortie de ce ARMS sur Nintendo Switch ne m’inspirait pas plus que ça… jusqu’à ce que je mette mes poings mains dessus ! ^^ 

Scénario : ARMS est un jeu de combat à la 3ème personne dans lequel les personnages ont des bras extensibles. Dans la peau d’un combattant, vous pourrez alors contrôler la trajectoire de vos poings afin de mettre KO votre adversaire de façon… SPECTACULAIRE !

Graphismes : Le rendu visuel est tout simplement réussi ! Orienté « Cartoon », ARMS est un jeu très coloré offrant une grande variété d’arènes de combats aux couleurs chatoyantes. Vous serez amené à combattre au beau milieu d’un laboratoire, dans un stade où la foule en délire saura vous acclamer, dans une fonderie ou encore sur la playa ! Bref, c’est une dizaine de lieux variés qui vous attendent pour des parties de bastons complètement déjantées (Stade Spring, Studio Ribbon , Académie des ninjas, Sanatorium, Ramenville, Fonderie, Palais du festival, Plage des galas, Glissodrome et Laboratoire). Le design des personnages est particulièrement réussi (les animations le sont tout autant) et on sent que les développeurs ont dû bien s’éclater en les créant ! Une vraie réussite !

Jouabilité : La prise en main d’ ARMS est intuitive, précise, simpliste et agréable. Un bouton pour sauter, un autre pour esquiver et vos poings munis des deux Joy-Con pour avancer, reculer, se protéger et bien entendu frapper ! ARMS est également jouable à la manette si vous ne souhaitez pas gesticuler devant votre TV… mais avec cette façon de jouer le titre perd à mon sens tout son charme ! Dans ce jeu de baston complètement loufoque, vos bras sont extensibles un peu comme ceux du très célèbre Inspecteur Gadget. L’une des principales fonctionnalités de ce jeu de combat est de pouvoir s’équiper d’une arme différente à chaque bras. Cet arsenal peut avoir diverses formes, allant des simples gants de boxe aux armes permettant des attaques incurvées. Chacune possède un attribut spécial comme le feu, la glace ou la foudre, qui s’active lorsqu’une attaque est chargée. En combattant, vous pourrez récolter de la monnaie du jeu qui pourra par la suite être utilisée afin de gagner de nouveaux attributs (armes et capacités) ! Mais c’est après de nombreuses parties, en ayant combiné personnages et armes que vous trouverez le style de combat qui vous correspond le mieux. 

Durée de Vie : Comptez des heures et des heures de jeu à vous balancer des mandales en pleine gueule en toute amitié bien sûr… ! ARMS propose des matchs à 1 contre 1 et même à 2 contre 2 en local et/ou en multi, pour des batailles encore plus délirantes. Le jeu possède des mini-jeux très sympa comme le Volley, le Basket, les Cibles Mouvantes ou encore un mode Survie qui s’ajoute au mode Grand Prix, où le but est d’enchaîner les fights et ainsi terminer victorieux de 10 combats d’affilée ! Et pour devenir le plus grand des champions, vous devrez venir à bout des 7 niveaux de difficultés de ce mode ! Bon chance !  :D 

Bande Son : Boing ! Bam ! Boum ! Les bruitages des coups et autres explosions sont plus que convaincants et les thèmes musicaux font le boulot ! Voilà, voilà…  :p 

Conclusion : Nintendo arrive une fois de plus à me surprendre… Comme dis plus haut, je n’attendais rien de spécial de ce ARMS, comme quoi il ne faut jamais juger sans avoir essayer ! Le titre est fun, beau, fluide et complètement délirant à plusieurs ! Alors si vous cherchez un jeu de combat qui se démarque des autres tant par son gameplay, son design et de l’amusement permanent qu’il dégage c’est le moment ou jamais de vous procurer ARMS … Bref, ce jeu m’a mis K.O. 

[TEST] Disgaea 5 Complete sur Nintendo Switch

La référence du « Tactical RPG » à la japonaise signée NiS débarque sur Nintendo Switch et compte bien nous offrir des centaines d’heures de jeu jouable n’importe où ! Je vous parle bien entendu de Disgaea 5 Complete, développée par le studio Nippon Ichi Software ! Cet opus comprend les différents DLC proposés précédemment dans la version PS4 de Disgaea 5 : Alliance of Vengeance. Au programme de ce test : de l’action et de l’humour complètement loufoque ! 

Scénario : Alors qu’un terrible chef suprême nommé Void Dark fait surface pour asservir les innombrables Netherworlds, Killia, un jeune démon, ose le défier pour mettre un terme à son règne. Dans Disgaea 5 Complete, votre mission si vous l’acceptez sera de mener Killia et son armée de rebelles sur le chemin de la vengeance afin de contrecarrer les plans de l’empereur démoniaque… 

Graphismes : Disgaea 5 Complete est visuellement très agréable et que ce soit en mode TV ou Portable ! Le jeu est fluide et aussi beau que sur PS4… On tombe direct sous le charme de cet univers mystérieux et envoûtant qui reprend la recette classique de la licence en s’appuyant sur un graphisme aux environnements riches en couleur… mais toujours aussi pauvres en détail… Saluons tout de même le travail effectué sur les attaques combinées qui déclenchent de magnifiques animations !

Jouabilité : Facile à prendre en main grâce à des tutoriaux plutôt bien pensé pour les débutants (mais que les vétérans de la saga pourront passer la plupart du temps), Disgaea est la licence de Tactical-RPG la plus renommée du genre, de part ses batailles tactiques passionnantes et de part son ambiance complètement loufoque ! Dans Disgaea 5 Complete vous devez prendre le contrôle d’un petit groupe de personnages afin de combattre les différents ennemis sur des grilles de combat qui nécessitent au préalable de bien planifier votre stratégie et d’utiliser tout le potentiel de vos unités pour espérer terminer vainqueur de chaque combat qui se joue au tour par tour. Pour cela, le but est de placer vos protagonistes de manière à effectuer des coups spéciaux et des attaques de groupe avec vos camarades se trouvant à vos côtés… Et plus il y a d’alliés à proximité, plus puissante et spectaculaire sera votre offensive ! 

Durée de Vie : Comptez des dizaines voir des centaines d’heures de jeu (non non je n’abuse pas…) pour venir à bout de ce Disgaea 5 Complete ! Cette opus « Switch » inclut l’ensemble des bonus  sortis jusqu’à présent sur PS4, à savoir de nouveaux personnages complètement déjantés, plus de 40 classes différentes ainsi que de nouveaux scénarios… Bien évidemment l’amélioration de vos objets ainsi que le farming de vos persos seront la base de votre temps de jeu ! Il faut savoir également que chaque membre de votre team peut atteindre le niveau… 9999 !  Oo Bref, la durée de vie semble infinie… 

Bande Son : Les voix du jeu sont disponibles en anglais et en japonais et les textes sont proposés en français (et en anglais). Une pointe d’humour habite constamment ce Disgaea et le tout est porté par une ambiance loufoque à souhait !

00002

Conclusion : Disgaea 5 Complete offre des centaines d’heures de contenu stratégique complexe et palpitante, jouable n’importe où grâce à la Nintendo Switch ! De par son gameplay mijoté au petits oignons, sa direction artistique irréprochable et son humour complètement déjanté, cet opus s’inscrit comme l’un (voir LE) des meilleurs « Tactical RPG » toutes plateformes confondues ! 

[TEST] Mario Kart 8 Deluxe sur Nintendo Switch

Pied au plancher, carapace verte à droite, peau de banane sur la gauche et champignon droit devant,… Oui vous l’avez compris, Mario Kart est de retour dans un huitième épisode intitulé Deluxe (SVP!!), avec la ferme intention de défier les lois de la pesanteur et par la même occasion de booster un peu plus les ventes de la Switch !  8)

Scénario : Comme dans tout bon Mario Kart qui se respecte, le but du jeu est de franchir la ligne d’arrivée en premier, en se frayant un chemin à grands coups de carapaces, de peaux de bananes, de champignons et autres joyeusetés ! En effet, tous les coups sont permis (quitte à se faire des ennemis dans ses amis… Mouhahahahahaha!!!) pour décrocher la victoire dans des courses délirantes et à bord de véhicules « semi-transformables » !

Graphismes : Visuellement MAGNIFIQUE, baignant dans une ambiance colorée à souhait, Mario Kart 8 Deluxe s’impose comme l’un des titres les plus beaux de la Switch (en même temps, me diront les trolls, y’en a pas 50 non plus). On prend un réel plaisir à foncer à toute berzingue sur des pistes endiablées et terriblement FUN mais aussi à retrouver certains circuits comme la Prairie Meuh Meuh (Mario Kart Wii), l’Autoroute Toad (Mario Kart 64), la Plaine Donut (Super Mario Kart) et de nombreux autres parcours des versions précédentes complètement repensés pour cette nouvelle version. 

Jouabilité :  La prise en main est immédiate,… mais bon ce n’est pas un scoop ! Par contre ce qu’il faut savoir c’est que cette mouture Switch s’appuie sur le gameplay des deux derniers opus de la série. De Mario Kart 7 sur 3DS, on retrouve les pièces qui protègent des accrochages et donnent de la vitesse mais aussi le fameux deltaplane, et de la mouture Wii, le jeu reprend les terribles 2 roues. Tout cela mis bout à bout permet au titre d’offrir des circuits épiques sur terre, dans les airs, sous l’eau et… sur les murs et même aux plafonds. Lors de la transition d’un type de surface à l’autre, le véhicule se transforme en temps réel. Bien évidement le dernier bébé de Nintendo se base toujours autant sur les dérapages, les accélérations et les bonus en veux-tu en voilà ! Concernant les pièges, on retrouve les grands classiques mais aussi quelques nouveautés, tel que le boomerang, la plante piranha ou encore le super Klaxon. Ce dernier permet d’envoyer une onde sonore qui détruit tout sur son passage, même la célèbre carapace bleue, qui jusqu’à maintenant était imparable. Il est par contre dommage que les karts n’aient pas de spécificités qui leurs sont propres afin de pimenter le jeu et de mettre un peu de tactique dans les courses…

Durée de Vie : Avec ses 48 circuits et pas moins de 42 personnages emblématiques (en plus de votre petit Mii adoré), Mario Kart 8 Deluxe offre du FUN, du FUN et encore du FUN (Oui le mot FUN revient souvent, n’est ce pas ?) pendant de longues heures de jeu que se soit en 50cc, 100cc, 150cc, ou encore en 200cc. Il est bien entendu possible de jouer seul en mode Grand Prix, mais c’est à plusieurs que vous vous éclaterez le plus. En mode portable jusqu’à 8 joueurs peuvent se connecter pour une partie multijoueur local. En mode TV ou en mode « Sur Table » jusqu’à 4 joueurs peuvent s’affronter en écran partagé. Et puis grâce à une connexion internet, jusqu’à 12 joueurs peuvent prendre part aux courses en ligne ! Pour vous amusez entre 2 courses, vous pourrez toujours vous essayer au contre la montre ou au 5 types de bataille :

  • Capture de soleil : Volez le soleil et essayez de le garder jusqu’à la fin du compte à rebours !
  • Bataille de ballons : Évitez les objets et protégez-vous tout en essayant d’éclater les ballons de vos adversaires.
  • Traque sur la piste : Attrapez des joueurs ou évitez d’être attrapé dans une bataille dans le plus pur style « voleur et gendarme » !
  • Bob-Ombs  à gogo : Éclatez les ballons des adversaires avec des Bob-ombs et évitez qu’on éclate les vôtres.
  • Bataille de pièces : Courez pour récupérer le maximum de pièces dans le temps imparti !

Bande Son : L’ambiance sonore est particulièrement soignée et offre une immersion complètement FUN,… dignes des plus grandes productions du Big N !

Conclusion : Techniquement et esthétiquement sans faille, accessible à tous et terriblement jouissif (quand on gagne bien entendu ^^), Mario Kart 8 Deluxe Potatoes s’impose d’emblée comme un des jeux les plus FUN de cette année ! Que vous fassiez la course en famille ou entre potes, sur grand écran confortablement installé dans votre fauteuil, dans le train, au parc ou en visite chez mémé, la Nintendo Switch vous permet de jouer à ce Mario Kart comme bon vous semble ! On s’amuse comme des fous dans des parcours originaux et parfois spectaculaires ! Un investissement quasi obligatoire pour tous les possesseurs de Nintendo Switch !  :D

design downloaded from free wordpress templates | free Hd wallpapers | free website templates download