Tag Archives: UBISOFT

TOM CLANCY’S THE DIVISION – Le Patch 1.4 est Dispo !

Les développeurs du jeu vous présentent les changements majeurs du patch 1.4 de Tom Clancy’s The Division, incluant un rééquilibrage des personnages et des dégâts. Celui-ci introduira également le système des Niveaux du Monde et des centaines d’améliorations.

[TEST] Trackmania Turbo sur Xbox One

Vroummmmmm …. Développé par Nadeo, un studio Ubisoft, Trackmania Turbo déboule à toute berzingue sur toutes les consoles nouvelle génération avec la ferme intention de nous faire tourner la tête dans des circuits complètements fous défiant les lois de l’apesanteur… Nous allons donc voir ceci… Mais attention ! Il est fortement conseillé de bien vous accrochez à votre canapé pendant toute la durée de ce test ! 3, 2, 1… Gooooo !!!!

Scénario : TrackMania Turbo vous propulse dans un univers de jeu de voitures complètement déjanté et orienté multijoueur. Cet opus rend hommage à l’univers des courses automobiles et des jeux d’arcade des années 90. Il introduit les modes Double Driver, Hot Seat, Split Screen sur un total de plus de 200 pistes dans 5 niveaux de difficultés différents et mettra vos nerfs à dur épreuves si vous visez les médailles d’or.

Graphismes : Hyper coloré et visuellement très agréable à l’œil, TrackMania Turbo offre des environnements plaisants sur plus de 200 circuits renversants. Vous y découvrirez le « Rollercoaster Lagoon », un archipel tropical paradisiaque où vous devrez défier la gravité sur des pistes aimantées, « l’International Stadium » où talent et précision seront les maîtres mots pour foncer sur le bitume, le « Canyon Grand Drift » situé au nord des Etats-Unis ou encore le « Down & Dirty Valley » composé de circuits en pleine cambrousse… Mais le titre de Nadeo se distingue surtout par une sensation de vitesse impressionnante !

Jouabilité : Comptez 15 secondes pour prendre en main ce Trackmania Turbo. La gâchette droite pour accélérer et la gauche pour freiner… Un gameplay si facile et pourtant si impitoyable ! Le moindre écart ou le moindre obstacle que vous toucherez vous fera perdre tout espoir de gagner une médaille d’or ! La grande majorité des courses comportent des sauts, des loopings ou des « wallrides » et bien évidemment les circuits sur terre ou ensablés seront plus exigeant niveau conduite que les courses sur le bitume. Vous pourrez vous éclater entre amis jusqu’à 4 en écran partagé ou en vous passant la manette à tour de rôle et même faire équipe avec un pote pour contrôler une même voiture avec deux manettes grâce au mode « Double Driver ». Tout simplement FUN !

Durée de Vie : Il est vraiment très difficile de lâcher la manette une fois que l’on démarre une partie de Trackmania Turbo… Le titre de Nadeo est riche en contenu et vous occupera de très très nombreuses heures ! En effet, rien qu’avec le mode campagne, il y a de quoi s’éclater sur 200 circuits répartis sur 5 niveaux de difficulté. Si le multi local promet des courses animées entre amis (jusqu’à 4 en écrans partagés), le jeu permet également de créez vos propres tournois afin de défier d’autres joueurs, et même de participez aux compétitions communautaires en cours. Dans le mode « Hotseat » vous devrez optimisez votre consommation de carburant pour battre vos potes et quant au mode « DoubleDriver » vous ferez équipe avec un ami pour contrôlez une même voiture avec deux manettes. FUUUUN ! Pour terminer, le mode « TrackBuilder » vous permettra de concevoir et de partager vos propres pistes et l’outil pourra également générer des circuits aléatoirement afin de proposer toujours plus de variété et profiter ainsi d’une expérience de jeu infinie !

Bande Son : Dans Trackmania Turbo, la musique s’adapte à votre expérience de course. Vos talents de pilote créent des variations d’intensité et une tension d’une rare efficacité. La musique change quand vous passez un point de contrôle, quand vous faites un drift ou un saut, pour rendre chaque course totalement unique.

Conclusion : Techniquement et esthétiquement sans faille, accessible à tous et terriblement jouissif (quand on gagne bien évidemment ^^), Trackmania Turbo s’impose tout naturellement comme un des jeux les plus FUN de cette année ! On s’amuse comme des petits fous dans des parcours originaux et parfois spectaculaires !

[TEST] Tom Clancy’s The Division SUR XBOX ONE

« Voix off de New York, Section Criminelle Activé » : Dans la guerre contre le crime, les plus redoutables bandits sont poursuivis par une unité d’élite appelée The Division. Afin de restaurer l’ordre et sortir New York du chaos, ces agents surentraînés devront éliminer les menaces qui prolifèrent à chaque coin de rue ! Voici mon histoire…  8)

Scénario : Tom Clancy’s The Division se déroule quelques semaines après qu’une pandémie dévastatrice ait décimé la ville de New York lors du Black Friday. Les uns après les autres, les biens de première nécessité ne sont plus disponibles et en quelques jours seulement, le manque d’eau et de nourriture fait sombrer la ville dans le chaos. La Division, une unité autonome d’agents tactiques qui vit parmi les civils, est activée pour sauver la société… En collaboration avec d’autres agents, votre mission, si vous l’acceptez, consistera donc à rétablir l’ordre !

Graphismes : The Division est vraiment magnifique ! Massive Entertainment nous offre un jeu superbe où l’action se déroule dans un univers vivant, chaotique et totalement ouvert ! Les rues délabrées de New-York sont remplies de déchets, de cadavres, de voitures abandonnées, de chiens errants, de bandits ou encore de civils affamés qui se foutent sur la gueule pour manger… Les quartiers de la ville regorgent de milles détails, les jeux d’ombre et les effets de lumière varient selon le jour et les effets météo sont irréprochables et s’accordent parfaitement aux effets spéciaux qui sont tout simplement bluffants.

Jouabilité : The Division se présente comme un TPS, intégrant bon nombre d’éléments de RPG où votre agent, comme mentionné plus haut, arpentera seul ou en équipe un monde ouvert à travers tout New-York… Mais avant de parcourir ces rues crasseuses et pleines de danger vous passerez par la case création et pourrez ainsi façonner votre propre personnage. Aucunement lié par une classe spécifique, vous pourrez adapter votre équipement et vos attributs comme bon vous semblera… Une fois prêt, direction votre première mission où vous serez aidé par un didacticiel vraiment bien fait. Vous y découvrirez une prise en main particulièrement intuitive et se servir de l’environnement pour se mettre à couvert et passer de planque en planque à la GoW se fait sans mal. Au fur et à mesure de votre progression, vous débloquerez tout un tas de gadget afin de faire face au danger qui peut surgir de toutes parts. Mine téléguidée, tourelle automatique, protection mobile, et tutti quanti seront de la partie et vous sauverons d’une mort certaine bien des fois… Vous pourrez également améliorer vos armes pour en modifier la puissance de feu, la stabilité et bien d’autres choses… Bref du tout bon même si une certaine obsession du butin s’installe afin de trouver l’équipement ou l’arme rare à chaque instant de jeu !

Durée de Vie : Comptez des dizaines et des dizaines d’heures de jeu entre potes et quelques nuits blanches… Oui je dis bien « entre potes » car si vous décidez de jouer seul dans votre coin, l’aventure vous paraîtra bien fade. Car oui, The Division est vraiment pensé pour jouer en coop’ et non pour vous amuser en solo… Vous évoluerez dans un riche open-world mettant en avant un univers hostile regorgeant d’activités diverses. En effet, entre les missions principales, les missions annexes, les rencontres aléatoires et la fameuse « Dark Zone », il y a de quoi faire. Située au cœur de la ville, cette zone de quarantaine est le quartier le plus dangereux et le plus contaminé. En y pénétrant vous y vivrez une expérience multijoueur basée sur la collaboration avec d’autres agents afin de trouver le meilleur équipement possible… A moins que vous ne décidiez de passer du côté des renégats en tuant lâchement votre coéquipier afin de lui voler le précieux butin qu’il aurait déniché…

Bande Son : L’immersion est complète ! Les doublages sont en français, les bruitages des armes et des explosions sont plus que convaincants et les thèmes musicaux font leur travail avec beaucoup de talent.

Conclusion : Grâce à sa réalisation artistique ultra soignée, son gameplay aux petits oignons, sa durée de vie phénoménale et son ambiance immersive, Tom Clancy’s The Division s’impose comme un incontournable à posséder ! Sur ce,… j’y retourne et qui m’aime me suive…  (GT : misterdream78)  8)

NB : Des mises-à-jour gratuites seront disponibles dès le mois prochain, incluant de nouvelles caractéristiques et de nouveaux défis. Des extensions payantes suivront dès cet été…

[TEST] FAR CRY PRIMAL SUR XBOX ONE

Ouga Mwaga Bougo ! Dans ce nouvel opus de la série Far Cry, les développeurs d’Ubisoft Montréal ont décidé de nous faire vivre une aventure complètement dépaysante en nous projetant à l’âge de pierre ! Du temps où les hommes n’étaient pas encore au sommet de la chaîne alimentaire et où de gigantesques créatures comme le mammouth ou encore le tigre à dents de sabre dominaient le monde. Bref, j’en ai rêvé… Ubi l’a fait ! Reste à voir ce que le titre nous réserve manette en main… Alors, enfilez votre plus belle peau de bête (humm… tu veux la voir ma belle fourrure…), sortez votre gros gourdin et faite ressortir votre côté sauvage, le test Far Cry Primal sur Xbox One c’est maintenant !  8)

Scénario : Far Cry Primal se déroule dans une terre pleine de dangers, Oros, 10 000 ans avant notre ère, à l’heure où s’établit la première frontière humaine. On y incarne Takkar, un chasseur chevronné et dernier survivant de son groupe. Il a pour but de retrouver les membres restants de sa tribu, les Wenja, afin de les secourir et les protéger en les installant dans un petit village paisible où ils pourront se reproduire en toute sérénité. Mais pour cela, vous devrez confectionner un équipement de chasse, acquérir de nombreuses compétences, repousser les prédateurs les plus féroces et affronter différentes tribus avant de pouvoir goûter enfin au bonheur. Grouarrrrgh !!!!!

Graphismes : Les développeurs d’Ubisoft Montréal ont fait du très très bon boulot ! Far Cry Primal est tout simplement splendide et le dépaysement est au rendez vous. En effet, la découverte de ce monde sauvage avec ses magnifiques forêts, ses marais constitués d’espèces adaptées au milieu humide, ses régions glacées du nord et ses grottes sombres est un véritable régal pour nos petits yeux. Les environnements de la luxuriante et fertile vallée d’Oros sont riches, détaillés et regorgent de clins d’œil rappelant cette époque si hostile. Le terrain de jeu quant à lui, est un véritable paradis pour la chasse, la pêche et la cueillette. Bref, un monde tel qu’il était avant la domination des hommes…

Jouabilité : La prise en main est intuitive et incarnez Takkar, chasseur chevronné et premier humain capable de dompter des bêtes sauvages, est un véritable plaisir. Un arsenal varié est mis à disposition tel que la redoutable sagaie avec sa lame tranchante, le gourdin bien robuste, l’arc à double flèches, les couteaux de lancé ou encore les bombes d’abeilles… Le fait de posséder la particularité de pouvoir apprivoiser et diriger certains animaux sauvages, vous permettra en outre de les utiliser comme une arme à part entière. Chacun disposant de capacités uniques, vous pourrez les appeler quand vous en aurez besoin et leur demander d’attaquer une cible. La chouette sera vos yeux depuis le ciel (idéal pour marquer vos ennemis) et vous aurez également la possibilité de chevaucher quelques uns des animaux comme le tigre à dents de sabre ou le gros mammouth poilu afin de vous déplacer plus vite et faire valser vos ennemis qui se trouveraient sur votre passage !

Durée de Vie : Comptez une bonne quinzaine d’heures de massacre à base de grands coups de gourdins pour terminer cette aventure préhistorique en difficulté normale… L’histoire en elle même n’est pas spécialement prenante mais a le mérite d’être originale. Les milles et une richesse dont regorge la vallée d’Oros vous aidera à développer votre tribu dans un village où il fait bon vivre. La carte est quant à elle, assez vaste et remplie de lieux secrets, de camps ennemis, de grottes à visiter et bien d’autres choses à faire… Vous l’aurez compris, il est facile de doubler la durée de vie du titre si l’on désire s’attarder à tout explorer.

Bande Son : Les bruitages et les thèmes musicaux font leur travail avec beaucoup de talent et on se sent complètement immergé dans cet environnement sauvage… A savoir que les créateurs du titre voulaient créer un jeu tellement immersif qu’ils sont allés jusqu’à retranscrire les dialogues dans une langue ancienne. Entourés d’experts linguistes, Jean-Sébastien Decant, Directeur narratif, et son équipe ont ainsi créé un langage adapté à l’univers du jeu, décliné en trois versions, une pour chacune des tribus représentées dans le jeu. Tcha tchi tcha tchou ♪♫ Tcha tchi tcha tchou ♪♫ Tcha tchi tcha tchou ♪♫ …

 

Conclusion : L’ambiance générale du titre colle parfaitement à la richesse de cet environnement préhistorique et survivre dans un monde où vous êtes la proie n’aura jamais été aussi jouissif ! En résumé… Far Cry Primal est vraiment réussi et plaira à coup sûr à de nombreux joueurs qui comme moi rêvaient de se retrouver seul en pleine brousse, vêtu d’une simple peau de bête, à tabasser de l’homme de cro-magnon à base de gros coups de gourdins dans les ratiches.  :D

[TRAILER] La Première Vidéo d’Assassin’s Creed Unity

Ubisoft nous dévoile le premier trailer du nouvel épisode des Assassin’s Creed ! Intitulé Unity, l’aventure se passera dans Paris au XVIIIe siècle et le jeu est prévu pour cette fin d’année 2014 !  8)

 De nouvelles informations arriveront dans les mois à venir.  :p

design downloaded from free wordpress templates | free Hd wallpapers | free website templates download