Tag Archives: SEGA

[TEST] The Cave sur le Xbox Live Arcade

Élu meilleur jeu d’aventure lors de l’E3 2012 par le magazine américain Game Informer, The Cave est une création originale du pape du genre tout entier, Ron Gilbert, célébré notamment pour ses œuvres comme Monkey Island ou Maniac Mansion. C’est son studio Double Fine, multi-primé et connu pour Psychonauts ou Brütal Legend qui développe le jeu. 8)

The Cave

Scénario : Formez votre équipe en choisissant trois des sept aventuriers loufoques, chacun ayant sa propre personnalité et sa propre histoire, puis descendez dans les profondeurs mystérieuses pour explorer différents lieux dont un parc d’attractions sous-terrain, un château médiéval, ou encore un missile balistique intercontinental à tête nucléaire paré au lancement. The Cave vous attend !

The Cave

Graphismes : On peut difficilement reprocher grand-chose à The Cave. Le titre de Double Fine Productions propose un désign cartoon très occidental dans un style caricaturé qui donne tout son charme au jeu. Les différents personnages sont attachants et le décor, 2D modélisée en trois dimensions, donne envie de partir à l’aventure. Au total, vous aurez donc 7 niveaux bien distincts, ce qui correspond au nombre de personnages jouables. Tous très différents les uns des autres, vous passerez d’un parc d’attractions à une pyramide ou encore une base de missile… Le jeu se construit selon vos choix de personnages et vous passerez d’une zone commune à tous à une zone dédiée à un personnage choisi en un clin d’œil ! ;)

The Cave

Jouabilité : The Cave, mêle judicieusement puzzle et exploration en intégrant aux énigmes des phases de plates-formes en 2D. Pour commencer, pas de menu ou d’écran titre ! Le jeu s’ouvre directement sur les sept aventuriers : une aventurière, un moine Shaolin, un fermier, un chevalier, une scientifique,  une femme venue du futur et des jumeaux qui eux, ne comptent que pour un seul personnage. À vous d’en choisir trois avec lesquels vous partirez à l’aventure. Le choix de ces trois personnages conditionne les niveaux que vous traverserez. Tous disposent d’une capacité spéciale qui leur est propre et c’est à vous de les utiliser à bon escient pour résoudre les différentes énigmes. Ici, aucune gestion d’inventaire, puisque vos personnages ne peuvent porter qu’un objet à la fois. La résolution des énigmes, (qui loin d’être difficiles) s’appuie sur la coopération de vos trois personnages et vous feront néanmoins cogiter un petit moment… Le gameplay de The Cave est une véritable réussite, à n’en pas douter, et il s’agit ici très clairement de l’évolution du point & click.

The Cave

Durée de Vie : Comptez entre 4 et 6 heures pour explorer la caverne de fond en comble lors de votre première partie. Oui je dit bien  » lors de votre première partie » car il vous restera encore à explorer la caverne avec les quatre autres personnages restant, ce qui gonfle donc la durée de vie de quelques petites heures. Cependant vous devez également repasser par les niveaux communs à tous. Niveaux faisables alors en moins de cinq minutes lorsque vous connaissez la solution aux puzzles. Si le cœur vous en dit, vous avez également la possibilité de jouer, en local, avec deux amis. Les joueurs incarnent alors chacun un personnage. Mais comme en solo, un seul d’entre eux peut se déplacer, les deux autres étant condamnés à attendre leur tour. Vous constaterez très rapidement que The Cave est une aventure solitaire et déciderez de renvoyer vos potes chez leur maman ! :p

The Cave

Bande Son : Il aurait été désolant de se confronter à une bande-son de qualité merdique par rapport au reste du soft et bien heureusement Double Fine Productions a travaillé avec un grand professionnalisme dans son studio d’enregistrement. Le narrateur (la caverne) est en quelques sortes un huitième personnage, qui intervient pour balancer des remarques toujours excellentes et pour commenter le jeu (en anglais contrairement aux textes qui sont eux en français) ! Les doublages sont assez bons et il en est de même pour les musiques, même si ce sont plutôt des bruits d’ambiances.

The Cave

Conclusion : The Cave est une aventure à la fois amusante et enrichissante ! le titre de Double Fine Productions reprend les mécanismes du point & click en les dynamisant avec des déplacements faisant penser à un jeu de plate-forme. Le choix de plusieurs personnages au départ ajoute de la rejouabilité et gonfle ainsi la durée de vie du jeu ! Aussi agréable à jouer que drôle, le joueur sera également séduit par le level design et la voix délicieuse de la caverne, qui n’attend que vous pour être explorée ! ;)

[TEST] Sonic All Stars Racing Transformed sur Wii U

Très peu de temps après F1 Race Stars et LittleBigPlanet Karting, ses concurrents direct de fin d’année, le hérisson bleu de chez SEGA et sa bande débarquent à leur tour sur Wii U dans un jeu intitulé : Sonic & All-Stars Racing Transformed ! Ce titre n’est pas un simple jeu de course, vous allez comprendre en lisant le test qui suit… ;)

Scénario : Dans Sonic & All Stars Racing Transformed, le hérisson le plus célèbre du monde et ses nombreux amis All-Stars (Tailes, Knuckles, AiAi de Super Monkey Ball ou encore l’emblématique Nights,…) vont s’affronter dans des courses délirantes à bord de véhicules transformables en voitures, bateaux ou avions ! Le joueur peut y incarner 22 pilotes différents et parcourir 20 circuits tirés de l’univers SEGA

Graphismes : Particulièrement soigné, cette version Wii U n’a graphiquement rien à envier aux versions PS3 ou XBOX 360. Sonic & All Stars Racing s’impose immédiatement comme un titre ayant une véritable identité visuelle. La grille de départ, permet de retrouver les personnages les plus emblématiques de Sega (Sonic, le docteur Robotnik, AiAi mais également de nouveaux venus comme Gilius Thunderhead de Golden Axe ou Vyse de Skies of Arcadia ect,…) et ils disposent maintenant de véhicules uniques pouvant se transformer afin de franchir au mieux les différents types de terrain… Les tout nouveaux environnements de course et la vingtaine de circuits hyper colorés, fins, variés, fouillés, vraiment originaux et constamment animés (ponts qui s’effondrent, monstre qui détruit un mur) de Transformed sont inspirés des titres les plus emblématiques de l’histoire de SEGA.

Jouabilité : La prise en main est immédiate quoiqu’un peu plus technique que dans le premier opus, mais comme pour un Mario Kart, se base toujours sur les dérapages, les accélérations et les pièges en veux-tu en voilà. La vraie originalité de Sonic All Star Transformed se situe au niveau du gameplay. En plus des zones sur route d’un genre relativement traditionnel, les tracés disposent désormais de passages sur l’eau et dans les airs. Lors de la transition d’un type de surface à l’autre, le véhicule se transforme en temps réel (d’où le « Transformed »). Et cela n’a pas pour seule incidence que de modifier le rendu visuel des courses et des bolides. La manière dont se conduisent les véhicules, ainsi que leur comportement et leur inertie, change radicalement en fonction du mode dans lequel ils se trouvent. L’utilisation du GamePad vient pimenter le jeu de quelques bonus sympas en temps réel, comme une carte précise du circuit, la position et les armes de chacun, et la caméra embarquée sur les projectiles lorsque vous faites feu.

Durée de Vie : Avec ce Sonic & All Stars Racing Transformed, il y a de quoi faire ! Outre les modes World Tour, Grand Prix, Time Trials, arène de combat, et course unique, jouables à jusqu’à quatre en local, le titre de SEGA permet également de jouer à dix en ligne. Les développeurs ont par ailleurs eu la bonne idée de permettre à quatre joueurs se partageant un même écran de prendre part aux compétitions en ligne. Pour une personne seule jouant en difficile, tout voir et tout débloquer demande plusieurs dizaines d’heures, ce qui n’est pas négligeable. Sont présent également sur cette version Wii U, deux modes inédits en multijoueur qui opposent le possesseur du GamePad aux autres. Ces variantes de Chasse à l’Homme sont simples et efficaces.

Bande Son : En dehors d’une voix off française un peu relou, l’ambiance sonore est de qualité et offre une immersion complète en piochant dans la riche histoire de SEGA !

Conclusion : Techniquement et esthétiquement sans faille, accessible à tous mais très technique si l’on est perfectionniste, Sonic & All Stars Racing Transformed, s’impose d’emblée comme le jeu le plus FUN de cette fin d’année! On s’amuse comme des fous dans des parcours originaux et spectaculaires ! Si vous avez le choix, cette version Wii U est la plus complète de toute ! Un très bon investissement pour les fêtes de Noël ! 8)

[TEST] Sonic & All Stars Racing Transformed sur XBOX 360

Très peu de temps après F1 Race Stars et LittleBigPlanet Karting, ses concurrents direct de fin d’année, le hérisson bleu de chez SEGA et sa bande débarquent à leur tour dans un jeu intitulé : Sonic & All-Stars Racing Transformed ! Ce titre n’est pas un simple jeu de course, vous allez comprendre en lisant le test qui suit… ;)

Scénario : Dans Sonic & All Stars Racing Transformed, le hérisson le plus célèbre du monde et ses nombreux amis All-Stars (Tailes, Knuckles, AiAi de Super Monkey Ball ou encore l’emblématique Nights,…) vont s’affronter dans des courses délirantes à bord de véhicules transformables en voitures, bateaux ou avions ! Le joueur peut y incarner 22 pilotes différents et parcourir 20 circuits tirés de l’univers SEGA…

Graphismes : Particulièrement soigné, ce second opus de Sonic & All Stars Racing s’impose immédiatement comme un titre ayant une véritable identité visuelle. La grille de départ, permet de retrouver les personnages les plus emblématiques de Sega (Sonic, le docteur Robotnik, AiAi mais également de nouveaux venus comme Gilius Thunderhead de Golden Axe ou Vyse de Skies of Arcadia ect,…) et ils disposent maintenant de véhicules uniques pouvant se transformer afin de franchir au mieux les différents types de terrain… Les tout nouveaux environnements de course et la vingtaine de circuits hyper colorés, fins, variés, fouillés, vraiment originaux et constamment animés (ponts qui s’effondrent, monstre qui détruit un mur) de Transformed sont inspirés des titres les plus emblématiques de l’histoire de SEGA.

Jouabilité : La prise en main est immédiate quoiqu’un peu plus technique que dans le premier opus, mais comme pour un Mario Kart, se base toujours sur les dérapages, les accélérations et les pièges en veux-tu en voilà. La vraie originalité de Sonic All Star Transformed se situe au niveau du gameplay. En plus des zones sur route d’un genre relativement traditionnel, les tracés disposent désormais de passages sur l’eau et dans les airs. Lors de la transition d’un type de surface à l’autre, le véhicule se transforme en temps réel (d’où le « Transformed »). Et cela n’a pas pour seule incidence que de modifier le rendu visuel des courses et des bolides. La manière dont se conduisent les véhicules, ainsi que leur comportement et leur inertie, change radicalement en fonction du mode dans lequel ils se trouvent.

Durée de Vie : Avec ce Sonic & All Stars Racing Transformed, il y a de quoi faire ! Outre les modes World Tour, Grand Prix, Time Trials, arène de combat, et course unique, jouables à jusqu’à quatre en local, le titre de SEGA permet également de jouer à dix en ligne. Les développeurs ont par ailleurs eu la bonne idée de permettre à quatre joueurs se partageant un même écran de prendre part aux compétitions en ligne. Pour une personne seule jouant en difficile, tout voir et tout débloquer demande plusieurs dizaines d’heures, ce qui n’est pas négligeable.

Bande Son : En dehors d’une voix off française un peu relou, l’ambiance sonore est de qualité et offre une immersion complète en piochant dans la riche histoire de SEGA

Conclusion : Techniquement et esthétiquement sans faille, accessible à tous mais très technique si l’on est perfectionniste, Sonic & All Stars Racing Transformed, s’impose d’emblée comme le jeu le plus FUN de cette fin d’année ! On s’amuse comme des fous dans des parcours originaux et spectaculaires ! Un très bon investissement pour les fêtes de Noël ! 8)

[TEST] Super Monkey Ball : Banana Splitz sur PS VITA

Les petits singes de Super Monkey Ball sont présents sur tous les supports vidéo-ludiques mais,… ils n’avaient pas encore roulé leur bosses bulles sur la PS VITA. Cette fois, c’est fait, ils déboulent à toute berzingue sur la petite dernière de Sony pour la chasse à la banane dans une version intitulée : Banana Splitz ! 8)

Scénario : Rejoignez AiAi, MeeMee, GonGon et Baby pour une grande aventure à travers le temps et l’espace ! Dans votre sphère, testez vos reflexes à travers plus de 100 niveaux répartis sur des mondes grisants faits de terre, de bois et bien d’autres…

Graphismes : L’univers exotique, coloré et enfantin de la saga est de retour et personne ne s’en plaindra ! Banana Splitz est beau et soigné. Une des particularités visuelles de Super Monkey Ball, c’est le nombre important de couleurs affichés à l’écran. Cet épisode n’échappe à la règle avec une grosse palette de couleurs dans des tons parfois très flashy. Les designers se sont montrés inventifs en nous proposant des circuits variés et souvent bien tordus. On note aussi un effort au niveau de la profondeur de champ, la richesse des décors et des animations. On regrette néanmoins une caméra prennant parfois des angles douteux entraînant des chutes mortelles, ou encore les temps de chargement un peu trop longs.

Jouabilité : Super Monkey Ball : Banana Splitz reprend le concept de base existant depuis le tout premier épisode. Le but du jeu est d’emmener un singe enfermé dans une boule le long d’un parcours tortueux et bourré de précipices. Si finir le parcours est votre but principal, ramasser les bananes sur la route est tout aussi important, non seulement pour votre score, mais aussi pour engranger quelques vies supplémentaires. En guise de contrôles, le joueur peut opter pour la traditionnelle et efficace utilisation des sticks analogiques de la console. Il faut d’ailleurs souligner que le jeu se montre réactif et très précis. Les plus téméraires, eux, choisiront la détection de mouvement. Il convient alors d’incliner la console pour vous déplacer. Mais attention,… car dans ce cas le jeu n’en devient que plus corsé !

Durée de Vie : Super Monkey Ball : Banana Splitz propose plus de 100 niveaux répartis dans cinq univers différents ! Précisons aussi que si les premiers parcours restent très accessibles, la suite se corse rapidement. À cela s’ajoute 8 mini-jeux dont les très appréciés Monkey Target et Monkey Bingo. Le titre arbore un éditeur de niveaux inédit ! Ce dernier fonctionne de manière originale puisqu’il suffit de prendre une feuille et un stylo, et de tracer des formes simples. Prenez ensuite votre œuvre en photo grâce à la caméra de la PS VITA, puis secouer la console. Plus vous agitez la machine, plus le niveau obtenu se révèle complexe. Bon, ok…, le résultat se montre parfois un peu surprenant par rapport aux formes que vous avez prises en photo, mais il faut avouer que le concept est amusant. Libre à vous de partager vos créations avec vos amis, grâce à la liaison sans fil de la console. Pour finir, le multijoueur en ligne propose aux joueurs de faire la course entre eux, depuis n’importe où dans le monde et les classements mondiaux (accessible via la fonction GPS) permettent de savoir qui est le pilote de singe le plus doué dans le voisinage. ;)

Bande Son : Super Monkey Ball : Banana Splitz offre des thèmes amusants qui ont le mérite de parfaitement s’associer avec l’univers et l’ambiance du jeu, contribuant même au rythme offert par le titre. Ainsi, lors de phases plutôt dangereuses et risquées, nous pouvons nous retrouver avec une musique plutôt rythmée. D’ailleurs, pour rendre l’ambiance plus stressante, la voix off n’hésite pas à décompter les dernières secondes d’une partie pour faire monter un peu plus la pression et le défi.

Conclusion : Classique, convivial, efficace mais plus difficile que les dernières déclinaisons de la franchise, Super Monkey Ball : Banana Splitz est sans conteste le meilleur épisode de la saga ! Le titre de SEGA propose une centaine de niveaux variés, 8 mini-jeux, un éditeur de niveaux ainsi qu’un sympatique multijoueurs ! Ce qui est sûr, c’est que pour 30€, on est loin de se faire bananer ! :D

[ARRIVAGE] De Quoi Bien m’occuper pour ce long Week-End !

Cette semaine j’ai eu le plaisir de recevoir Angry Birds Trilogy sur 3DS et Skylanders Giants (pack de démarrage) sur XBOX 360 ainsi que 6 figurines de la part d’Activision, de quoi danser avec ma fille et ma femme sur Just Dance : Disney Party de la part d’Ubisoft et Dance Central 3 sur XBOX 360 de la part de Microsoft et pour finir Super Monkey Ball : Banana Splitz sur PS VITA de la part de Sega ! De quoi bien m’occuper pour ce long week-end de quatre jours ! 8)

Angry Birds Trilogy regroupe une compilation des 3 titres-phare de la série : Angry Birds, Angry Birds Seasons et Angry Birds Rio ! Avec plus de 150 heures de gameplay addictif, je ne suis pas prêt de lâcher ma 3DS… :D

Skylanders Giants reprend la formule du succès de son prédécesseur Skylanders Spyro’s Adventure et en améliore la magie de façon spectaculaire en donnant vie à figurines pour créer une fantastique expérience virtuelle. Skylanders Giants propose les nouveaux Skylanders LightCore qui brillent à proximité du Portail Magique et ce, sans avoir besoin d’aucune pile. Les plus populaires de Skylanders Spyro’s Adventure reviennent également avec de nouveaux pouvoirs et une nouvelle apparence. En parallèle, tous vos anciens personnages sont totalement compatibles avec le jeu Skylanders Giants (tout en conservant leur améliorations acquises lors des parties précédentes). ;)

Just Dance : Disney Party propose une grande variété de titres, à la fois classiques et récents, avec 25 chansons issues des séries Disney, du parc DisneyLand et des grands classiques tels que Le Livre de la Jungle, La Belle et la Bête, La Petite Sirène, Raiponce ou Lilo & Stitch. Les chorégraphies sont bien adaptées aux enfants et du coup ma fille ne veut plus lâcher la console… :p

Dance Central 3 est un jeu de rythme compatible Kinect sur XBOX 360. Le titre met à disposition plus d’une quarantaine de titres, sans compter la possible importation des morceaux des épisodes précédents. Il est possible de se lancer dans une aventure scénarisée et des modes de jeu toujours plus conviviaux sont au programme ! ;)

Super Monkey Ball : Banana Splitz propose plus de 100 niveaux, huit mini-jeux (dont les très appréciés Monkey Target et Monkey Bingo) ainsi que des fonctionnalités exclusives à la PS Vita qui tirent pleinement parti de la puissance de la console. L’accéléromètre permet de se projeter à l’intérieur de la boule et de se déplacer dans le monde en vue subjective en tournant la console. La caméra intégrée de la Vita permet de prendre en photo des objets et de les utiliser pour construire des niveaux, à partager avec ses amis et ses proches. Le jeu multijoueur en ligne propose aux joueurs de faire la course entre eux, depuis n’importe où dans le monde et les Classements Mondiaux (accessible via la fonction GPS) permettent de savoir qui est le pilote de singe le plus doué dans le voisinage. :D

design downloaded from free wordpress templates | free Hd wallpapers | free website templates download