Tag Archives: METRO EXODUS

[TEST] Metro Exodus sur XBOX ONE X

Etant un très très très très grand fan de la série Metro, je ne vous cache pas que mon impatience a été grande et qu’elle me rongeait au plus haut point de pouvoir enfin tester Exodus sur ma Xbox One X  ! Il est vrai que depuis l’annonce de ce 3ème opus, je me suis efforcé de ne regarder aucuns trailers ni autres vidéos du jeu afin de garder l’entière surprise pour le jour de sa sortie. Après avoir donc terminé une première fois l’aventure (et avant de m’y replonger pour y découvrir la 2ème fin du titre de 4A Games),  je peux enfin vous donner mon avis via les quelques lignes qui suivent !

Scénario : Nous sommes en 2036… Un quart de siècle après qu’une guerre nucléaire ait ravagé la Terre, quelques milliers de survivants se sont retranchés sous les ruines de Moscou, dans les tunnels du Métro. Ils ont bravé la pollution radioactive, combattu des bêtes mutantes et autres abominations et subi les souffrances de la guerre civile… Dans la peau d’Artyom, vous prendrez place à bord de l’Aurora, une locomotive à vapeur grandement améliorée, afin de fuir le Métro et mener une poignée de survivants en quête d’une nouvelle vie à l’Est. Cette mission vous entraînera dans un périple angoissant et stressant à travers une Russie post-apocalyptique, dans l’espoir de trouver une vie meilleure…

Graphismes : Ce 3ème opus de la série Metro est comme ces prédécesseurs, c’est à dire : M-A-G-N-I-F-I-Q-U-E graphiquement parlant ! Dès les premières secondes, Exodus impressionne ! Vous êtes transporté littéralement dans un Moscou complètement dévasté où règne le chaos. Durant votre aventure vous serez amené à explorer, sur toute une année, les étendues sauvages d’une Russie post-apocalyptique prenant vie grâce à des cycles jour/nuit complètement dingues ainsi qu’à une météo dynamique bien intégrée,… et ce au début du printemps et jusqu’au cœur de l’hiver nucléaire. Hummm… Arrêtez-vous un instant et respirer moi ce bon bol d’air frais… touss, touss… ! Bref,… une véritable tuerie graphique (et je ne mâche pas mes mots…) malgré quelques bugs gênants et les nombreux retours au menu intempestif (mais cela devrait être réglé d’ici peu via un patch correctif) ! Les textures sont fines, les décors superbes, les effets de lumières éblouissants, l’ambiance oppressante parfaitement maîtrisée, la modélisation des personnages splendide et les animations époustouflantes ! J’en attendais pas moins de 4A Games ! <3 

Jouabilité : Metro Exodus se veut très facile à prendre en main et incarner Artyom pour le faire évoluer dans un univers oppressant est carrément stressant et parfois angoissant. En effet, ici, il faut constamment être sur ses gardes et éviter de trop faire le fou en tirant des coups de feu comme un malade sous peine de voir débouler de nombreux mutants ou tout autre cinglé de la gachette… 

Pour mener à bien les missions que le colonel Melnik vous attribuera pendant votre aventure, un arsenal composé d’une dizaine d’armes faites maison aux compétences bien différentes vous sera proposé. Vous pourrez en transporter 2 à la fois et pourrez également les modifier et les personnaliser sur un établi avec les différentes pièces que vous trouverez sur votre chemin. Toutes ces armes possèdent plusieurs configurations de combat et vous pourrez facilement monter ou démonter les éléments de celles-ci afin de les personnaliser à votre manière de jouer. A noter que votre arsenal s’encrasse et qu’il faudra le nettoyer (un peu trop) souvent pour une utilisation optimale !

Pour ma part j’ai opté (pour la plupart du temps) pour une approche en toute discrétion évitant ainsi le flux hostile de bandits et de mutants… Car il faut le souligner, les munitions se font rares, il est donc primordiale de les économiser… Notre héros possède également des lunettes de vision nocturne ainsi que des armes de lancer, telles que des couteaux, des cocktails Molotov, des grenades et des boîtes de conserve bien pratique pour distraire l’attention d’un ennemi… Vous pourrez également compter sur sa fameuse torche et sur son masque à gaz qu’il faudra penser à recharger de temps en temps, un briquet pour se débarrasser efficacement des toiles d’araignées ainsi qu’un indicateur lumineux très utile situé sur son avant bras qui s’active lorsque vous êtes dans une zone bien trop éclairée et donc détectable facilement par vos ennemis ! Du coup, si vous vous la jouez infiltration, pensez à bien éteindre les lumières dès que vous le pouvez, ce qui facilitera grandement votre progression !

Durée de Vie : Comptez une bonne vingtaine d’heures de jeu (voir beaucoup plus si vous désirez consacrer du temps aux différents objectifs secondaires) lors de vos aventures en Russie. Personnellement j’ai pris de mauvaises décisions par moment ce qui a provoqué de lourdes conséquences sur le déroulement de mon histoire ! Je compte bien réparer tout ça lors de ma deuxième partie afin de découvrir ce qu’il se passera avec des choix différents… 

Bande Son : Irréprochable ! Oui c’est bien le mot ! Mais quelle ambiance les amis ! L’immersion est complète, oppressante et terrifiante à souhait ! Cet opus propose des thèmes musicaux qui vous feront dresser les poils (je m’écoute la B.O. sur ma platine vinyle en boucle) ! Rajoutez à cela des bruitages convaincants et un doublage en français parfait… Par contre il faudra m’expliquer pourquoi Artyom ne prononce aucun mots et ne répond donc à aucune question pendant toute l’aventure… Hormis au début de chaque chapitre…

Conclusion : Merci, merci, merci et encore merci 4A Games ! Je me suis régalé du début à la fin de mon aventure au côté d’ArtyomMetro Exodus est donc un titre incontournable servi par un gameplay aux mécanismes parfaits, d’une beauté incomparable, d’une bande son immersive, d’une durée de vie plus que convenable et d’un univers si immersif que je n’ai vu le temps passé… et rare sont les jeux qui me procurent un tel effet ! N’étant toujours pas rassasié, j’entame dans la foulée une seconde partie en effectuant quelques changements au niveau de mes choix. Bref à posséder de toute urgence ! 

Craquerez-vous pour l’édition collector Spartan de Metro Exodus !

Prévue pour le 22 février 2019, l’édition collector Spartan du très attendu Metro Exodus est disponible sur Xbox One, PS4 et PC en pré-commande et en exclusivité sur la boutique officielle du jeu pour 180€ (frais de port compris) …  8) 

Cette superbe édition collector est livrée dans une grande boîte scellée, inspirée d’un design de baril que l’on retrouve dans le jeu ! Elle contient une magnifique statue numérotée en résine hautement détaillée et peinte à la main (elle mesure 26,5cm de haut). Elle reprend la scène emblématique du Trailer d’annonce de Metro Exodus, montrant Artyom en plein combat avec un Hurleur. Se trouve également à l’intérieur, 2 écussons en cuirs de l’Ordre Spartiate, 4 cartes postales à collectionner avec des messages au dos et enfin une réplique authentique du Dog Tag de l’Ordre Spartiate d’Artyom. Ah oui j’oubliais… Cette édition ne contient pas de jeu (il est important de le signaler) il faudra donc repasser à la caisse pour vous le procurer… 

[E3 2017] Artyom est de retour dans Metro Exodus !

Après avoir dévoilé une vidéo de gameplay spectaculaire durant la conférence Xbox de l’E3 2017, Deep Silver et 4A Games ont annoncé que Metro Exodus, le prochain chapitre de la série sera prévu pour une sortie en 2018 sur Xbox One (également sur PS4 et PC). 

Pour la petite histoire, un quart de siècle après qu’une guerre nucléaire a dévasté la Terre, quelques milliers de survivants se sont retranchés sous les ruines de Moscou, dans les tunnels du Métro. Ils ont bravé la pollution, combattu des bêtes mutantes et autres abominations et subi les affres de la guerre civile. Dans la peau d’Artyom, vous devez désormais fuir le Métro pour mener un groupe de Rangers Spartiates en quête d’une nouvelle vie à l’Est. Cette mission à l’échelle d’un continent vous entraînera dans un périple inoubliable à travers une Russie post-apocalyptique.

design downloaded from free wordpress templates | free Hd wallpapers | free website templates download